Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Gros titres de la presse russe du 21 février

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    L'Occident met la pression sur le président ukrainien / Elections européennes: les socialistes favoris / Chasseurs russes contre voitures de course / Ukraine: la concurrence géopolitique plus forte que prévue

    Kommersant: L'Occident met la pression sur le président ukrainien

    L'Occident s'ingère directement dans le conflit ukrainien. A Kiev les ministres des Affaires étrangères allemand, français et polonais ont présenté au président Viktor Ianoukovitch leur option de sortie de crise qui impliquerait la formation d'un gouvernement de transition, une réforme constitutionnelle et l'organisation d’élections présidentielle et législatives anticipées…(lire plus).

    Nezavissimaïa gazeta:  Elections européennes: les socialistes favoris

    Les socialistes pourraient remporter les législatives européennes en évinçant le centre-droit. Les eurosceptiques renforceraient également leurs positions. Les chefs de la Commission européenne, du Conseil européen et de la diplomatie européenne seront également remplacés en 2014…(lire plus).

    Izvestia: Chasseurs russes contre voitures de course

    Le salon international de l’armement et du matériel militaire Oboronexpo-2014 accueillera un spectacle de voitures baptisé "Forçage", en août à Joukovski. Des pilotes militaires, aux commandes de chasseurs russes, affronteront des voitures de course. Des courses de ce genre se déroulent pour la première fois en Russie. Les experts sont mitigés…(lire plus).

    Vedomosti: Ukraine: la concurrence géopolitique plus forte que prévue

    Les combats entre manifestants et forces spéciales continuent à Kiev. Les tentatives de négociation aussi. La Rada, chambre basse du parlement ukrainien, a tenté de se réunir pour décider ou non du retour à la Constitution de 2004 et de la formation d'un nouveau gouvernement…(lire plus).

    Lire aussi:

    Moscou ne se lancera pas dans une «course à la rencontre avec Trump»
    Kiev cherche à imposer une alternative au Format Normandie
    Juncker remet l'Ukraine à sa place
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik