Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Yarolsav, 2014-02-21 13:38

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Quel rôle ambigu la France vient-elle jouer en Ukraine. Ce fut d'abord Bernard Henri Lévy, venu sur les barricades exciter la haine, puis les accusations du Président français, qui approuve l'assassinat de policiers ukrainiens, tués par balles par des manifestants décidément magnifiquement armés (par qui) et enfin le déplacement du Ministre français Fabius à Kiev en compagnie d'un dirigeant polonais.

    Quel rôle ambigu la France vient-elle jouer en Ukraine. Ce fut d'abord Bernard Henri Lévy, venu sur les barricades exciter la haine, puis les accusations du Président français, qui approuve l'assassinat de policiers ukrainiens, tués par balles par des manifestants décidément magnifiquement armés (par qui) et enfin le déplacement du Ministre français Fabius à Kiev en compagnie d'un dirigeant polonais.

    Visite qui n'a bien évidemment abouti à aucune trêve, à aucune solution pacifique et qui n'a fait que d'ajouter de l'huile sur le feu. Quand on voit dans quel Etat les hommes politiques français ont mis leur pays, on se demande ce qui leur prend de vouloir donner les leçons aux autres nations! En fait, ces Messieurs savent que la France est au bord de l'explosion et la seule issue qu'il leur reste est de faire diversion devant les caméras en détournant l'attention de leurs lecteurs vers des sujets étrangers. Dans ce cadre de manipulation, les médias français collaborent en taisant les événements quotidiens qui surviennent en France. Aucune manifestation bretonne n'ont plus été transmises, par exemple. De partout le monde constate que la France, pourtant minée par une incroyable prévarication de ses dirigeants, baigne dans le bonheur de la paix et de la prospérité le plus absolu. Il n'est pas dit qu'un jour un ministre ukrainien vienne visiter les barricades à Paris. La politesse est une chose qui se rend.

    Lire aussi:

    Jean-Yves Le Drian en Ukraine: «Un double langage franco-allemand qui bloque la situation»
    Pourquoi l'entartage de Bernard-Henri Lévy? «Un boucher qui travaille pour le végétarisme»
    Guerre en Ukraine: un règlement «utopique», sommet après sommet
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik