Ecoutez Radio Sputnik
    Congrès des Etats-Unis

    La manie de Washington de "rendre des services d'ours"

    W.Scott
    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Les tentatives entreprises par Washington pour rétablir l'ordre dans le monde ont déjà eu des conséquences désastreuses dans plusieurs pays. Car de nombreuses crises politiques ou économiques sont orchestrées par l’administration américaine.

    Les tentatives entreprises par Washington pour rétablir l'ordre dans le monde ont déjà eu des conséquences désastreuses dans plusieurs pays. Car de nombreuses crises politiques ou économiques sont orchestrées par l’administration américaine.

    Le Printemps arabe, le chaos en Libye, l'effusion de sang en Syrie, l'anarchie en Afghanistan, la crise en Ukraine. Cette liste pourrait être rallongée. Washington briser tout ce à quoi touchent ses experts. Et cela n’a rien à avoir avec l’ordre et la démocratie dans les pays où les Américains ont mené leurs opérations, alors que c’est exactement la promesse que donne à chaque fois la Maison Blanche.

    L’exemple le plus récent est la situation en Irak. Les Etats-Unis ont essayé de rétablir l’ordre dans ce pays pendant près de 10 ans. Résultat, nous voyons aujourd’hui un pays anéanti et envahi par les extrémistes. Quant au gouvernement irakien, qui faisait l’éloge de l'administration Obama il n’y a pas si longtemps, il a complètement perdu le contrôle de la situation dans le Nord-ouest du pays. Les islamistes radicaux ont réussi à s’emparer de plusieurs grandes villes du pays. Actuellement ils progressent vers Bagdad.

    La Russie avait mis en garde les Etats-Unis contre les conséquences de leur intervention en Irak il y a déjà un certain temps. Le président russe Vladimir Poutine avait évoqué ce scénario en mars 2003, précisant que « cette guerre sera longue et  cruelle ». Washington essayait alors de convaincre la communauté internationale que l'Irak produisait des armes de destruction massive. S’exprimant devant le Conseil de Sécurité, Colin Powell, alors Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, avait même exhibé l'échantillon d'une substance chimique, soit-disant utilisée par Bagdad pour produire des armes chimiques.Les tentatives entreprises par Washington pour rétablir l'ordre dans le monde ont déjà eu des conséquences désastreuses dans plusieurs pays. Car de nombreuses crises politiques ou économiques sont orchestrées par l’administration américaine.

    Toutefois, les Américains n’ont pas réussi à trouver de preuves de l’utilisation par l’Irak d’armes de destruction massive. En revanche, les sunnites exterminaient les chiites dans le pays avec des armes bien réelles, et vice versa. Les Kurdes d'Irak contribuent à envenimer aussi la situation, ce qui place le pays au bord de l’implosion.

    Il reste à imaginer quelle poudre mystérieuse sera apportée par les envoyés d’Obama à Kiev pour essayer à nouveau de manipuler l’opinion publique.

    La Voix de la Russie

    Lire aussi:

    15e anniversaire de l'invasion américaine en Irak
    «Kim Jong-un, c'est le Saddam de Trump»
    «Sous l’occupation américaine de l’Irak, Al-Qaïda s’est transformé en Daech»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik