Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Le grand échiquier et le pion ukrainien

    Opinion
    URL courte
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)
    0 0 0

    Les espoirs liés au président ukrainien Piotr Porochenko ne se justifient, semble-t-il, pas. Au lieu de la paix depuis longtemps attendue promise par Porochenko avant son élection à la présidence, Kiev durcit sa rhétorique belliciste.

    Les espoirs liés au président ukrainien Piotr Porochenko ne se justifient, semble-t-il, pas. Au lieu de la paix depuis longtemps attendue promise par Porochenko avant son élection à la présidence, Kiev durcit sa rhétorique belliciste.

    La trêve proclamée par les autorités ukrainiennes n’est pratiquement pas observée. Selon certains experts, Kiev en a besoin pour regrouper ses troupes. L’administration ukrainienne poursuit ses démarches provocatrices à l’égard de la Russie : depuis l'attaque contre l’ambassade russe jusqu’au pilonnage au mortier d'un poste de douane dans la région de Rostov, qui n’a, heureusement, fait aucune victime.

    En poursuivant ses provocations, Kiev risque de conduire le pays dans une nouvelle impasse. Il est peu probable qu’on parvienne à éviter les victimes. Ce qui, apparemment, ne préoccupe guère Piotr Porochenko et Arseni Iatseniouk. En adoptant une attitude pro-occidentale et en marchant dans le sillage de la politique américaine, ils feront à l’avenir également ce que leur ordonnera le Département d’Etat, a souligné Sergueï Panteleev :

    « Les Américains se vengent ainsi sur la Russie de leur échec en Syrie et essaient de régler par là même leurs propres problèmes économiques. Ils affaiblissent les positions de l’Europe qui pourrait devenir un concurrent géopolitique sérieux, ainsi que celles de la Russie qui se renforce impétueusement grâce aux mécanismes d'intégration dans l’espace postsoviétique. Les Etats-Unis cherchent à maintenir sous leur contrôle des territoires compétitifs sur les plans économique et politique. »

    Cependant, la carte ukrainienne n’est pas, loin s’en faut, le meilleur choix des joueurs américains. Selon Alexandre Gouchtchine, directeur adjoint de la chaire des pays de l’espace postsoviétique de l’Université d’Etat humanitaire de Moscou, Washington pousse le bouchon trop loin en imposant ce chaos à l’Ukraine :

    « La politique des Etats-Unis se heurte actuellement aux difficultés liées à l’Ukraine. Plusieurs régions du monde sont en crise et cela est dû pour une large part à la politique imprévoyante de Washington. S’étant embourbés en Ukraine, les Etats-Unis sous-estiment plusieurs autres facteurs encore plus sérieux à l’échelle globale. »

    Moscou fait aujourd’hui preuve de retenue et exhorte les parties au conflit en Ukraine à un dialogue de paix. Or, de l’avis de Kiev, une telle position traduit la faiblesse et ne promet pas de résultats.

    La Voix de la Russie

    Dossier:
    Situation explosive dans l'est de l'Ukraine (1212)

    Lire aussi:

    Aux USA, Porochenko propose à Trump de reconstruire le Donbass
    Ukraine: erreur 404
    Porochenko compte surmonter les obstacles sur le chemin de l’Union européenne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik