Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Les préceptes de Zbigniew Brzezinski ne vieillissent pas

    Opinion
    URL courte
    0 31

    Il y a près de 20 ans, le politologue américain Zbigniew Brzezinski a mis les points sur les i ayant réservé à l'Amérique le rôle de " puissance irremplaçable ".

    Il y a près de 20 ans, le politologue américain Zbigniew Brzezinski a mis les points sur les i ayant réservé à l'Amérique le rôle de " puissance irremplaçable ". De l'avis de certains experts, les Etats-Unis se sont souvenus de cette doctrine et tentent de l'utiliser dans la situation actuelle.

    Cependant il ne faut pas considérer M. Brzezinski comme le principal idéologue de l'expansion américaine ou le prophète des révolutions mondiales. Son mérite est de s'être retrouvé dans un endroit voulu en temps voulu.

    Zbigniew Brzezinski a toujours été connu comme l'idéologue principal de l'hégémonie des Etats-Unis. Pour lui ce pays était un garant de l'ordre mondial. Parallèlement à cette idée il a formulé une autre grande idée de l'histoire moderne : celle du réveil politique global quand un nombre croissant d'habitants tente de participer aux affaires de l'Etat. Selon M. Brzezinski, Washington devait aider ces gens à se réveiller, explique le rédacteur en chef adjoint des Izvestias Boris Mejouev :

    "Selon lui ce réveil revêt un caractère anti-impérial, cela veut dire qu'il vise non seulement la tyrannie, mais aussi les empires en général et le monde occidental. D'après son idée globale qui s'est concrétisée dans les années 1990 les Etats-Unis, aussi paradoxal que cela puisse paraître, devaient se mettre à la tête de la révolte du tiers monde contre l'Occident. Il fallait également miser sur les pays hostiles à la Russie. Notamment sur l'Ukraine ".

    L'Amérique a suivi les conseils de M. Brzezinski. Personne n'affirme certes que tous les présidents des Etats-Unis réglaient les destinées du monde ayant les livres de Brzezinski sur leur table de chevet. Boris Mejouev est cependant convaincu que l'influence des " recommandations " de M. Brzezinski est évidente :

    "Je ne pense pas que Barack Obama et son administration ont lu des livres de Brzezinski avant de se lancer dans la crise ukrainienne. Cependant on ressent l'influence de ces idées : détacher l'Ukraine de la Russie à tout prix, sans égard aux conséquences et malgré l'importance stratégique de l'Ukraine pour la Russie ".

    Les experts indiquent que Zbigniew Brzezinski n'est pas un prophète ou un clairvoyant. Selon le directeur de l'Institut international des Etats nouveaux Alekseï Martynov, le paradoxe est dans le fait que Washington utilise actuellement ces préceptes à ses propres fins :

    "Zbigniew Brzezinski est en tout premier lieu un technologue réussi de la guerre froide. Mais nous ne pouvons pas dire que ses prévisions se matérialisent. Nous pouvons dire que les technologies utilisées largement dans les années 1970 et 1980 bénéficient d'une demande aujourd'hui aussi ".

    Ainsi les Américains utilisent les recommandations de Brzezinski pour résoudre leurs problèmes économiques. En l'occurrence les Etats-Unis ont opté pour la voie de la moindre résistance, notamment pour la voie de la guerre. Plus particulièrement en Ukraine. Alekseï Martynov explique :

    "La sortie de la crise économique mondiale est un processus très pénible et douloureux. Pour résoudre tous les problèmes par une voie pacifique il faut beaucoup de temps, de ressources et de forces. Le résultat ne sera pas toujours conforme à la vision des faucons américains car de telles solutions reposent sur les compromis, le respect des intérêts de tous les acteurs mondiaux. Aujourd'hui ils tentent de suivre la voie de la guerre. On va voir combien loin ils pourront y aller".

    Ses prévisions populaires à l'époque ne réjouissent plus Zbigniew Brzezinski. Malheureusement sa théorie de la révolution mondiale se matérialise en partie contre son gré. C'est peut-être la raison pour laquelle le ton de ses déclarations a changé ces dernières années. Zbigniew Brzezinski est devenu prudent : maintenant le " réveil politique global " ne conduit pas obligatoirement à la démocratie.

    L’opinion de l’auteur ne coïncide pas forcément avec la position de la rédaction

    La Voix de la Russie

    Lire aussi:

    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik