Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    L’énergie verte en Russie sera renforcée grâce à la Chine

    Opinion
    URL courte
    0 71

    La Chine se dit prête à investir dans les énergies alternatives en Russie. La société chinoise Goldwind propose de construire en Russie une usine de fabrication de centrales éoliennes. Cependant, les experts sont sceptiques quant aux perspectives économiques d’un tel projet.

    La Chine se dit prête à investir dans les énergies alternatives en Russie. La société chinoise Goldwind propose de construire en Russie une usine de fabrication de centrales éoliennes. Cependant, les experts sont sceptiques quant aux perspectives économiques d’un tel projet.

    Le deuxième plus grand producteur de turbines éoliennes au monde, la société chinoise Goldwind, semble très décidée. La société a déjà élaboré un plan d'affaires et a commencé à rechercher des partenaires en Russie pour la mise en œuvre de son projet. Goldwind est actuellement en pourparlers avec la plus grande société d'ingénierie de Russie – Grouppa E4, qui représente 20% du marché russe de la construction dans ce secteur de l'énergie. Le quotidien russe Izvestia, se référant à la porte-parole de E4 Elena Gourianova, souligne que la partie chinoise est prête à fournir les technologies et le financement du projet. Quant à la holding russe, elle pourrait réaliser des études de conception et effectuer tous les travaux " clés en main ".

    L’ampleur des investissements et les volumes de production prévus par ce projet restent encore inconnus. Il faut d’abord évaluer les besoins des régions pour ce type d’énergie, considère le président de l’Union des producteurs de pétrole et de gaz de Russie Guennadi Schmal.

    " Pour certaines de nos régions, cela pourrait être la seule source d’énergie ", explique-t-il. " Les régions polaires et les régions derrière le cercle polaire en sont un bon exemple. Il est difficile d’y acheminer toute source d’énergie. Même chose pour les communes situées très haut dans les montagnes. Dans l’Extrême-Orient probablement, les centrales éoliennes pourraient être en forte demande. Mais il est inutile de développer ce type d’énergie sur tout le territoire de la Russie."

    Selon l'expert, le coût élevé des sources d’énergie alternative reste un problème qui n’a pas été résolu. À ce jour, le coût de production d'un kilowatt d’énergie par une centrale éolienne ou les batteries solaires coûte plusieurs fois plus cher que la production du gaz et qui plus est, du charbon. Rien de surprenant donc que dans un pays qui possède les plus grandes réserves d’hydrocarbures dans le monde, ce segment de marché ne soit pas encore très développé.

    Pourquoi alors de nombreuses sociétés chinoises montrent-elles un intérêt croissant pour l’" énergie verte " russe? Dongfang Electric Corporation et Xian Electric Engineering affirment que la Russie pour eux est le principal partenaire potentiel en termes d’investissements dans les sources d'énergie alternative en dehors de la Chine. Quant à Xian Electric Engineering, ce groupe a même évalué le montant des investissements éventuels jusqu'à 100 millions de dollars.

    Les experts estiment que l'intérêt de la Chine pour l'énergie alternative en Russie est associé à la saturation du marché intérieur. En raison de la dégradation de l'environnement, les autorités chinoises ont mis l'accent sur le développement de sources d'énergie alternatives. Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), en termes de rythme de développement des sources d’énergie renouvelable, la RPC devancera le Japon, les États-Unis et l'Union européenne d’ici à 2035. Le pays a déjà accumulé tellement de capacités de production qu’il est incapable d’écouler sa production, fabriquée en excédent par ses sociétés, en Chine et à l’étranger.

    Cela explique en partie cette volonté des entreprises chinoises de participer à des projets russes sur l'énergie verte. Goldwind a l’intention de commencer la construction de l’usine d’ici un an. Il est prévu que Goldwind exporter de Chine des équipements de haute technologie pour les turbines des éoliennes. Mais le reste des composants, notamment des pales et les mats des éoliennes, seront fabriqués en Russie.

    Lire aussi:

    Le vent du changement du secteur énergétique russe
    Poutine dévoile ce qui menace le secteur de l'énergie à l'échelle mondiale
    Trump veut pousser les USA en tête du secteur énergétique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik