Opinion
URL courte
Par
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 73
S'abonner

Des hommes d'affaires européens n'ont pas perdu leur intérêt pour le marché russe et ses avantages en dépit des sanctions imposées par l'Occident à la Russie.

En témoigne l'activité du bureau de Moscou de la Chambre de Commerce belgo-luxembourgeoise évoquée par son chef Oleg Prozorov.

Sputnik: Quelles sont les priorités de l'activité de votre bureau à Moscou qui a été ouvert il y a déjà un an?

Oleg Prozorov: Oui, ça fait un peu plus qu'un an. On existe depuis octobre 2013, mais notre lancement officiel était en février de l'année passée. La priorité numéro un — travailler activement avec les régions russes, les administrations, les gouvernements russes, le ministère du développement économique et bien sûr la Chambre de commerce et d'industrie russe, leur département international, ainsi qu'avec une chambre de commerce de différentes villes de la Russie. La priorité numéro deux — amplifier la sensibilisation des entreprises au marché russe et des entreprises russes vers les pays du Benelux et contribuer à l'améliorer les performances export des petites et moyennes entreprises et des entreprises de taille intermédiaire dans les secteurs principaux, tels que agro, pharma, thechnologie. La priorité numéro trois, c'est de mettre en place des services harmonisés pour toutes les entreprises membres travaillant en Russie. La priorité numéro quatre — optimizer la politique de communication avec le Belgian-Russian Business Club qui travaille auprès de l'ambassade belge, travailler plus avec les sociétés russes qui visent l'export international, et la priorité numéro cinque, c'est de faire de l'Union économique euroasiatique une zone d'action concentrée.

Sputnik:Comment travaillez-vous au temps des sanctions?

Oleg Prozorov: Tout à fait normalement, même je dirai que nous travaillons plus actuellement, puisque les sociétés belges et luxembourgeoises se réunissent autour des organisations comme la nôtre pour justement passer cette période de crise, et nous sommes sollicités d'avantage dans toutes sortes de démarches auprès des administrations, mais aussi dans la chance de garder les contacts entre les sociétés, entre les personnes.

Sputnik: Par exemple, un entrepreneur belge veut travailler sur le marché russe. Quels seront vos conseils à ce businessman?

Oleg Prozorov: Dans le contexte actuel il faut saisir les occasions, utiliser ce moyen comme la dévaluation du rouble pour rentrer sur le marché russe, apporter son savoir faire, ses connaissances et de nous consulter, consulter notre bureau de la Chambre de commerce à Moscou.

Sputnik: Quels sont d'après vous les avantages du marché russes pour les businessmen belges?

Oleg Prozorov: Il y a plusieurs avantages. Par exemple, on a eu cette semaine beaucoup de rencontres avec les services des zones économiques spéciales, que le gouvernement russe a créé comme exemple des zones d'innovation technologique ou de production industrielle. Nous travaillons parfaitement avec la Chambre de commerce et d'industrie de la Féédération de Russie pour promouvoir ces zones économiques spéciales et leurs avantages pour les entrepreneurs belges. On cherche aussi toute sorte d'innovation dans la microélectronique, technologie nucléaire, nouveaux matériaux et technologies de l'information, chimie et pétrole, pharma et agroalimentaire. Pour la production industrielle aujourd'hui c'est l'équipement électroménager, le secteur automobile, qui sont très intéressants pour nos entreprises belges et luxembourgeoises.

Sputnik: Votre bureau aide beaucoup les businessmen belges souhaitant établir leur business en Russie.

Oleg Prozorov: Nous apportons tout notre savoir comme une valeur additionnelle, qu'on puisse leurs offrir quand tu rentre sur le marché russe, et nous leurs donnons tous les moyens, qu'on possède, lesquels la Chambre a réuni autour d'elle pendant les quarante années d'existence.

Sputnik: Vous avez planifié plusieurs missions économiques pour cette année des entrepreneurs belges en Russie. Quelle sera la prochaine mission et dans quelle ville?

Oleg Prozorov: La prochaine mission des entreprises belges en Russie est planifiée par l'ambassade pour le mois de juin dans la région de Ekaterinbourg et Tioumen. Notre chambre organisera une mission en automne dans la région de Samara, mais nous allons aussi faire bientôt une mission des entrepreneurs russes au Grand Dûché de Luxembourg.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un plongeur parvient à filmer de près un gigantesque requin blanc en Floride – vidéo
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
sanctions, Russie, France, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook