Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et  François Fillon. Archive photo

    François Fillon: promouvoir la coopération de Lisbonne à Vladivostok

    © Sputnik. Alexei Druzhinin
    Opinion
    URL courte
    Valérie Smakhtina
    2451571125

    L’ex-Premier ministre français François Fillon est intervenu au Forum économique de Saint-Pétersbourg. Sans surprise, les grands sujets de son discours furent les relations actuelles entre la Russie et l’Occident, les sanctions et l’application des accords de Minsk.

    « La coopération avec la Russie est la base de la stabilité et de la sécurité en Europe et dans le monde entier », a déclaré François Fillon. Après la chute du mur de Berlin, les relations entre Moscou et l'Occident ont progressé à grande vitesse, tandis qu'aujourd'hui, elles sont menacées par les tensions diplomatiques. Certains experts dressent un parallèle avec la guerre froide.

    Les tentatives d'isoler la Russie ont amené à un schisme entre l'Europe et la Russie. « Certains essayent de tirer profit de cette isolation. Cependant, cela a présenté de nouvelles possibilités pour la Russie qui a commencé à faire plus attention aux pays asiatiques, à ses partenaires des BRICS et aux anciennes républiques soviétiques », a précisé M. Fillon. Les restrictions et la transformation du G8 en G7 ne peuvent pas aider à sortir de cette impasse, car l'isolation de la Russie la pousse à l'Est, vers la Chine.

    « La responsabilité d'un tel déroulement des faits repose sur l'Union européenne», car personne n'a essayé de comprendre l'histoire russe, et le développement de la Russie sur le chemin démocratique, a conclu M.Fillon. Et de s'interroger: « De Gaule a parlé avec Staline. Pourquoi aujourd'hui, l'Europe ne veut-elle pas entamer un dialogue avec la Russie? »

    François Fillon a pointé du doigt la position européenne sur guerre civile en Ukraine. « Il faut respecter entièrement les accords de Minsk. Il faut poser les armes, mettre fin au conflit armé. C'est cela que doit viser la pression internationale. Il faut montrer à toutes les parties impliquées que ces décisions seront prises et que nous sommes prêts à régler le problème », a-t-il revendiqué.

    A la fin de son intervention, l'ancien premier ministre français a critiqué les tentatives « maladroites » des Etats-Unis d'agir en une force de police mondiale. « La superpuissance américaine n'existe plus », a souligné François Fillon. Aujourd'hui, la communauté internationale ne peut pas se trouver sous l'influence d'un seul dirigeant, sous-entendu Washington. L'Europe doit favoriser le modèle du monde multipolaire et confirmer sa puissance et son indépendance.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Relations UE-Union eurasiatique: la Russie est un partenaire obligé de l’Europe
    L'Europe ne pourra se faire sans la Russie
    Le Forum économique de Saint-Pétersbourg : la Russie sort de l’ombre des sanctions
    Tags:
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2015, Union européenne (UE), Charles de Gaulle, François Fillon, Occident, Europe, Chine, France, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik