Ecoutez Radio Sputnik
    Le Forum économique oriental

    Le Forum économique oriental a ouvert ses portes à Vladivostok

    © Sputnik . Maxim Blinov
    Opinion
    URL courte
    Valérie Smakhtina
    Forum économique de Vladivostok (19)
    0 143

    Attirer les investissements étrangers et relancer le développement du neuf sujets de la Fédération de Russie – tels sont les objectifs du premier Forum économique oriental qui a ouvert ses portes jeudi dans le Primorié.

    Les entrepreneurs japonais, indiens, chinois, sud-coréens et d'autres pays de l'Asie-Pacifique se sont réunis à Vladivostok. Au total, la Russie compte réunir 4.000 investisseurs venus de 24 pays.

    Les investisseurs potentiels se verront proposer des conditions spéciales pour faire du business en Extrême-Orient russe: crédit à taux réduit, impôt sur le revenu zéro et entrée en franchise des produits étrangers via le port libre de Vladivostok.

    Les participants au Forum comptent saisir cette opportunité pour signer près de 70 contrats et mémorandums. Ainsi, le Fond international du développement de l'Extrême-Orient russe vient de signer un accord avec le Port de pêche de Vladivostok pour construire un nouveau complexe frigorifiques de stockage pour un montant total de 3,5 milliards de roubles.

    Le Fond international du développement de l'Extrême-Orient russe est créé par le gouvernement russe en 2011 avec pour but d'investir dans la région. « Le capital total est de 15 milliards de roubles, précise son président, Alexeï Tchekounkov. Nous projetons de l'investir pendant les 12 mois suivants. Aujourd'hui, nous avons plus de dix projets avec le montant total de 156 milliards de roubles dans lesquels le fond va investir près de 18 milliards. En parallèle, nous travaillons avec le gouvernement russe pour réussir à recapitaliser le fond et à monter de nouveaux capitaux qui vont venir des taxes et des impôts créés par l'économie de l'Extrême Orient pour le budget fédéral. C'était l'ordre du président russe. »

    Dans le même temps, la compagnie sud-coréenne Jo Eun Mul San mène des négociations pour investir de 10 à 50 millions de dollars dans la construction d'une usine de traitement de fruits de mer à Vladivostok. « Nous importons près de 500 tonnes de fruits de mer russes et nous voulons également doubler nos achats pour atteindre 1.000 tonnes en 2015, » a précisé le vice-président de la société Lim Yong Gi.
    Parmi les projets les plus ambitieux du développement de l'Extrême-Orient russe figurent: la création de Zones de développement prioritaire; l'exploitation conjointe des corridors de transport Primorié-1 et Primorié-2 qui relierait l'Union économique eurasiatique à la nouvelle « Route de la Soie » chinoise; l'ouverture et le fonctionnement du port libre de Vladivostok; l'aménagement d'une nouvelle base de ressources à Sakhaline et la constructive d'un troisième gazoduc reliant la Russie à la Chine, etc. Il y a aussi la question de construction du cosmodrome russe « Oriental » mais c'est une autre histoire…

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

     

     

    Dossier:
    Forum économique de Vladivostok (19)

    Lire aussi:

    Pamela Anderson assistera au Forum économique de Vladivostok
    Le gouvernement russe pourrait offrir 30 millions d’hectares en Extrême-Orient
    Russie: création d'une zone économique spéciale à Vladivostok
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    Forum économique oriental (EEF), Vladivostok, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik