Ecoutez Radio Sputnik
    Syrie

    Poutine fait preuve d’une grande intelligence stratégique avec son initiative en Syrie

    © Sputnik. Andrey Stenin
    Opinion
    URL courte
    29368824

    Jacques Cheminade, ancien candidat à l'élection présidentielle, président du parti Solidarité et Progrès, commente l'intervention du président russe Vladimir Poutine prononcé lundi lors de la 70e session de l'Assemblée générale de l'Onu.

    M. Cheminade estime que les relations  Poutine-Obama sont déterminantes pour l’avenir de l’humanité. 

    D'après M. Cheminade, M. Obama ne cesse de "parler de l’hyperpuissance mais il n’y a plus d'hyperpuissance parce que le gouvernement américain actuel est associé à un système financier et monétaire qui est en train de s’effondrer. On voit maintenant l’effondrement de ce système monétariste occidental". 

    Et M. Cheminade d'expliquer qu'il y a deux voies à suivre. L'une va dans le sens de l’évolution vers l’irrespect de la démocratie  qui mènera à la guerre. L'autre, à l'encontre du monde gagnant dans la lutte contre le terrorisme ou le développement économique mutuel, comme l'avaient dit le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping.

    "La France prétend que rien ne change lorsque tout est en train de changer. Le président Hollande, ne serait-ce que par opportunisme, se contentera d’aller du côté de ce qu’a défini V. Poutine, notamment en ce qui concerne l’Ukraine. Et je crois que le fait qu’il y ait des réunions de format Normandie…en excluant les USA et la Grande-Bretagne, est quelque chose de très important", a-t-il souligné.

    "Sur la Syrie, la France essaye de faire croire qu’elle maintient toujours sa position. Hélas ou heureusement, elle ne peut pas grand-chose", a ajouté Jacques Cheminade. 

    Sur la question du terrorisme, le politicien a remarqué qu'"on joue avec les terroristes pour les manipuler, pour jouer les uns contre les autres. On voit cette politique non seulement au Moyen Orient mais au Mexique, en Amérique centrale. On voit les pays occidentaux perdre leur moral. La démarche gagnant-gagnant de V. Poutine ou Xi Jinping définit une autre politique. Je pense que la France et de plus en plus de secteurs français partagent ce point de vue que je viens de vous exposer. Le milieu industriel français, les agriculteurs, parlent de plus en plus haut et fort de l’arrêt des sanctions, et les militaires français savent très bien que la Russie ne peut pas être un adversaire mais un partenaire. On espère que la politique des USA pourra être changée". 

    Sur l'Ukraine: "on a des gens en France et en Allemagne qui peuvent faire une politique qui permette la paix. Il est très clair que Victoria Nuland qui représente l’administration américaine  a organisé le coup d’Etat de Maïdan. Maintenant, il faut que les Européens concluent un accord réel avec la Russie et arrêtent cette politique de sanctions qui nuit à tout le monde", a conclu Jacques Cheminade.


    Lire aussi:

    Cheminade: j'entends être le catalyseur d'une nouvelle alliance contre la financiarisation
    Jacques Cheminade: en France, pas de place pour un vote «musulman», «chrétien» ou «juif»
    Xi Jinping «perd» sa délégation, Poutine plaisante
    Tags:
    terrorisme, ONU, Jacques Cheminade, Vladimir Poutine, Syrie, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik