Ecoutez Radio Sputnik
    La foire aux start-up françaises est ouverte

    La foire aux start-up françaises est ouverte

    © Fotolia/ Artur Marciniec
    Opinion
    URL courte
    21793172

    La start-up à la française semble avoir le vent en poupe et présente un large éventail d'avantages non seulement pour l'économie et l'innovation du pays, mais également pour de jeunes grosses têtes de plus en plus enclines à lancer leur propre entreprise en France.

    Dans une interview à Sputnik, Kevin Bresson, rédacteur et expert à 1001 Startups.fr, blog d'actualités des start-up et startupers, a exposé son point de vue sur l'avenir des jeunes sociétés innovantes en France: les différents moyens existant pour inciter les jeunes diplômés à monter leur propre startup dans l'Hexagone et la plateforme "Reviens Léon" qui a pour but de faire revenir les expatriés français de la Silicon Valley.

    "Reviens Léon, j'ai les mêmes à la maison!". Non, il ne s'agit pas du spot publicitaire de 1984 pour des raviolis-sauce tomate. #Reviens Léon est désormais le slogan de la plateforme d’offre d’emploi et de conseils fondée en 2015 et censée attirer et rapatrier les jeunes diplômés français qui ont bénéficié d’une forte expérience à l’international.

    L’idée d’investir et de s’investir dans une start-up en France gagne du terrain. Le marché français de la start-up est encore loin d'être saturé et nécessite une main d'œuvre qualifiée. Ces jeunes spécialistes talentueux qu'on s'arrache littéralement n'auront décidément aucune possibilité de chômer.

    En outre, de nombreuses études ont démontré qu'il était plus facile de créer son entreprise en France qu’aux Etats-Unis. Le gouvernement français participe activement au développement des hautes technologies et tient à soutenir et à promouvoir par tous les moyens ces pépites diplômées. 

    Le ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique a ainsi crée le label French Tech visant à contribuer à la croissance des start-up françaises, faire émerger et détecter de nouveaux projets, accompagner les porteurs dans la construction de leurs projets ainsi que reconnaître les métropoles et leur écosystème de start up.

    A l'heure actuelle, la France dénombre environ 60.000 start-up ayant de grosses ambitions de croissance. C'est un bon commencement pour faire son entrée sur le marché lucratif qu'offrent des start-up et, qui sait, prendre la relève de la Silicon Valley dans un proche avenir.

     


    Lire aussi:

    Intelexit: il y a une vie après l’espionnage!
    Monese, une banque pour migrants et expatriés
    Skolkovo, l’innovation qui venait du froid… débarque à Paris
    Tags:
    start-up, application, technologies, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik