Ecoutez Radio Sputnik
    La semaine du cinéma russe.

    La semaine du cinéma russe à Paris, art ou diplomatie?

    © Photo. Capture d'écran: cinema-russe-paris
    Opinion
    URL courte
    Par
    250
    S'abonner

    Oublions la saga des Mistrals, les arrestations à Courchevel ou encore la visite de Bachar al Assad à Moscou, quelques thèmes parmi plein d’autres et qui font trembler les relations diplomatiques entre la France et la Russie. Mettons de côté la politique, c’est la semaine du cinéma russe à Paris.

    L'une des plus anciennes salles de la capitale, l'Arlequin, a accueilli plusieurs centaines d'invités pour la soirée d'ouverture qui était suivie de la projection du film « Fin d'une magnifique époque » de Stanislav Govoroukhine.

    C'est la 13ème fois que les Parisiens peuvent profiter de cet évènement, qui permet de jeter un coup d'œil sur la sélection des films russes qui passent pour une semaine sur le grand écran de ce grand pays. Intéressant que le choix des organisateurs du festival soit tombé sur le film "Fin d'une magnifique époque", basé sur le recueil des nouvelles de Sergueï Dovlatov "Le compromis", et qui s'attaque aux sujets de la censure et de la vision souvent trop simpliste du pouvoir. Hasard de programmation?

    Sputnik France était présent et nous avons pu poser une question à quelques Français venus pour partager ce moment culturel, loin des actualités. La question était la suivante: qu'est ce qui a plus d'impact: le cinéma ou la politique? Les réponses sont variées…

    Pour l'amitié entre les pays, les deux sont importants, si l'amitié renforce la culture c'est parfait. C'est un formidable moyen de voir comment les autres pays, les autres peuples, réfléchissent, pensent, quels sont leurs problèmes, quels sont leurs sentiments? C'est une voix d'accès à l'intime chez les autres.

    ***
    Ça peut attirer l'attention sur des problèmes politiques, mais ce n'est pas le cinéma qui change le monde politique je crois.

    ***
    Est-ce que vous savez qui était le président de la République française à l'époque de Sarah Bernhardt? Vous aurez du mal à me répondre. Donc, l'art est beaucoup plus important que la politique, dans le temps. La politique est peut-être plus importante au moment où les choses se passent. Et dans 50 ans, il est fort probable qu'on se souvienne pas ou peu du président au moment de Gérard Depardieu.

    Cette sélection de films sortis en 2015, dont la projection coïncide parfois avec la sortie nationale montrera une autre facette du cinéma russe, celui d'aujourd'hui, souvent méconnu des occidentaux. Renat Davletiarov, producteur, réalisateur, président de la Guilde des producteurs de Russie, donne son avis sur le rôle du cinéma en lien avec la diplomatie internationale:

    "Je ne surestimerais pas l'influence du cinéma et plus largement de l'art sur la société. Car des millions d'œuvres d'art ont été créés depuis des millénaires, et il n'est pas évident qu'elles aient rendu l'humanité meilleure. Mais il y a des stéréotypes de la part de ce qu'on appelle l'occident, ce que moi-même je désigne comme la civilisation occidentale vis-à-vis de la Russie. Ils n'ont pas particulièrement envie de surmonter ce genre de stéréotypes. Mine de rien c'est très rigolo quand la Russie apparaît brandissant le bâton nucléaire avec le méchant Poutine, alors que la plupart des Russes boivent et chassent les ours dans les rues de Moscou. Tout ça n'est pas une image pertinente. Et il me semble que le cinéma nous montre un peu différent par rapport à l'idée reçue. Mais je ne surestimerais pas ça non plus. Car avec tous les nombreux excellents films qui sont sortis, les stéréotypes ne changent pas pour autant. Alors je crois que cela peut également être un simple divertissement pour le public parisien et français en général. Et tant mieux si c'est le cas".

    Peut-être ne faut-il pas surestimer l'importance de l'art face aux grandes puissances qui modifient le paysage géopolitique tous les jours, mais il ne faut pas oublier non plus que le soft power existe toujours, et qu'un excellent film peut éveiller les âmes somnolentes d'avoir été trop nourries par l'actualité sans pitié.

     Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Plongez dans le monde mystérieux du cinéma russe à Paris!
    Tags:
    festival, cinéma, Regards de Russie 2015, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik