Opinion
URL courte
Par
5112315
S'abonner

Identité: le mot fait peur. Il est à l’origine d’innombrables polémiques en France. Peut-on résoudre cette crise pressante? Entretien-choc avec l’essayiste Paul-François Paoli.

La France souffre et ne veut pas se taire. Elle fait aujourd’hui face à ses contradictions, accumulées depuis plus de deux siècles. Son identité, son caractère propre, est source de vives tensions: elle n’est plus évidente. La moindre saillie d'Eric Zemmour, ou tweet de Rokhaya Diallo, suffit à mettre le feu au poudres et ne saurait être calmée par le républicanisme affiché par nos dirigeants. Jusqu’à menacer l’existence même d'un peuple?

Révolutionnaires et francs-maçons «universalistes» en butte avec des héritiers de mai 68 relativistes, mais aussi libéraux de droite et élites mondialisées: l’essayiste Paul-François Paoli, chroniqueur au Figaro Littéraire, n’épargne pas grand monde. Dans son dernier ouvrage, Aux sources du malaise identitaire français (L’artilleur, 2020), il dissèque les causes de ce qu’il estime être le malheur français contemporain. Quelles pistes ouvre-t-il pour y mettre un terme?

Parade-Riposte, une émission dirigée par Édouard Chanot.

Lire aussi:

Pourquoi la tempête Alex attendue en France est-elle qualifiée de «bombe météorologique»?
«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
«La pire expression du racisme»: la mort sous les insultes d’une femme autochtone à l’hôpital ébranle le Canada
Guerre au Haut-Karabakh: «Erdogan cherche à mettre la pression sur Poutine», selon Tahhan
Tags:
gilets jaunes, identité nationale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook