Opinion
URL courte
Par
164818
S'abonner

Elle gagne du terrain dans les universités et en politique: l’idéologie indigéniste se fait remarquer pour ses polémiques. Renouant notamment avec la notion de race, elle serait une véritable menace pour le pacte républicain français, selon Anne-Sophie Nogaret et Sami Biasoni, qui lui ont consacré un ouvrage très documenté. Entretien choc.

À La Sorbonne, Eschyle en a déjà fait les frais. En mars 2019, des militants empêchaient sa pièce Les suppliantes d'être jouée pour cause de blackface. A n'en pas douter, Néocolonialisme, racisés, déconstruction, racisme d’État, intersectionnalité, ou encore privilège blanc: d'innombrables concepts et néologismes envahissent les séminaires universitaires comme les réseaux sociaux.

Derrière cette doctrine, dont les tenants se disent «antiracistes», «indigénistes» ou «décoloniaux», la notion de race fait son grand retour dans le débat public. Elle semble même omniprésente parmi les jeunes générations. Dans la rhétorique progressiste, une nouvelle lutte des races s’imposerait à une lutte des classes qui semblerait vieillissante. La cible? Les «dominants» de la «France blanche».  

Anne-Sophie Nogaret, enseignante en philosophie, et Sami Biasoni, diplômé de l’École normale supérieure et chargé de cours à l’ESSEC, viennent de publier Français malgré eux, racialistes, décolonialistes, indigénistes: ceux qui veulent déconstruire la France (éditions L’Artilleur). Dans cet ouvrage, ils analysent le mouvement et la portée de cette idéologie indigéniste qui perce depuis quelques années. Leur ouvrage est d’autant plus original qu’ils ont tâché de comprendre les militants selon leurs propres termes: un tiers de leur livre rassemble des témoignages de terrain et retranscrit leurs discours, témoignant de leur véhémence.

De là naît une question: sera-t-il possible d’apaiser le débat public en France? Nos invités plaident pour une position plus ferme des institutions françaises face au discours indigéniste. Entretien.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Un rapport remis par le Pr Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Tags:
racisme, antiracisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook