• Un bouquet de tulipes déposé devant le centre culturel de Krudttønden dans le quartier d'Oesterbro de Copenhague
  • La police sur pied d'œuvre au centre culturel de Krudttønden
  • Un homme participe à une manifestation en hommage aux victimes des attaques de Copenhague devant l'ambassade du Danemark à Paris
  • Des fleurs déposées devant le centre culturel de Krudttønden à Copenhague
  • Un drapeau danois et des bougies en mémoire des victimes des attaques de Copenhague
  • Un policier apporte des fleurs vers le centre culturel de Krudttønden à Copenhague
  • Une femme avec un enfant devant le centre culturel de Krudttønden à Copenhague
© AFP 2020 SCANPIX DENMARK / SOREN BIDSTRUP
Un bouquet de tulipes déposé devant le centre culturel de Krudttønden dans le quartier d'Oesterbro de Copenhague.

Des inconnus ont ouvert le feu le 14 février dernier devant le centre culturel de Krudttønden à Copenhague, qui abritait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression en hommage à Charlie hebdo avec la participation de l'ambassadeur de France et du dessinateur suédois Lars Vilks.

Des inconnus ont ouvert le feu le 14 février dernier devant le centre culturel de Krudttønden à Copenhague, qui abritait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression en hommage à Charlie hebdo avec la participation de l'ambassadeur de France et du dessinateur suédois Lars Vilks.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Point sur le Covid-19: la Russie dépasse le seuil des 10.000 cas
Covid-19: audition de Christophe Castaner par la mission d'information de l'Assemblée nationale
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Tags:
fusillade, Danemark, Copenhague
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de photos