• Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
  • Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
© REUTERS / Alaa Al-Faqir
Les cours de parcours dans la ville syrienne d’Inkhil contrôlée par les commandos à l’ouest de Deraa.

Les sports extrêmes offrent aux jeunes Syriens, en temps de guerre civile permanente en Syrie, la possibilité d’oublier la peur de la mort et de se sentir libres.

Découvrez les cours de parcours à Inkhil, ville syrienne contrôlée par les commandos – dans ce diaporama de Sputnik.

Suivez Sputnik sur Instagram pour ne jamais manquer les meilleurs photos et vidéos sélectionnées par la rédaction. Il suffit de cliquer sur le lien, puis sur « S'abonner ».

Dossier:
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
L'Europe devient «une prison» pour les musulmans, affirme Erdogan
Tags:
parcours, sports extrêmes, sport, jeunesse, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de photos