Ecoutez Radio Sputnik
    • le schéma de fonctionnement du détecteur ANITA.
    • vue sur le volcan Erebus
    • un bloc des antennes de haute précision ANITA dans un hangar.
    • un bloc d’antennes radio ANITA
    • lancement d’un bloc ANITA à l’aide d’un ballon
    • le lancement du bloc ANITA-IV lors d'une nuit d’été en Antarctique
    • vue sur le camp des chercheurs
    • vue générale sur la station de McMurdo depuis l’Observation Hill
    • une boîte d’huile pour lampe dans la cabane de Robert Scott
    • Alexandre Novikov, chercheur du MIFI, près des drapeaux de la Russie et de l’Australie, pays participant aux recherches sur l’Antarctique.
    © Illustration of RIA Novosti/Alina Polyanina
    Comme il n’existe aucune source d’émission radio sur le territoire de l'Antarctique, cela permet aux scientifiques d'observer les traces du passage des neutrinos via l’épaisseur de la glace. Les physiciens utilisent à ces fins des antennes radio puissantes, dont le principe de fonctionnement est similaire à celui des radiotélescopes ordinaires.

    Pour résoudre les mystères du cosmos, les physiciens ont transformé la glace de l'Antarctique en détecteur géant et l’utilisent afin de rechercher les neutrinos de très haute énergie, c’est-à-dire les traces des explosions et des cataclysmes les plus importants de notre univers.

    C'est pour trouver ces particules que les scientifiques lancent chaque année des ballons transportant des équipements de pointe depuis la station de McMurdo. Le projet de recherche des neutrinos — ANITA — est mis en œuvre par les spécialistes de l'Université nationale de recherches nucléaires MIFI et de l'Université d'État de Hawaii, de la NASA.

    Ce diaporama a été réalisé avec le soutien de l'Université nationale de recherches nucléaires MIFI, participant au projet 5-100.

     

    Lire aussi:

    Comment les physiciens ont transformé le continent Antarctique en oreille à particules?
    «Il faudrait étendre le Projet 5-100 à 30 universités»
    Cette particule fantôme qui ne devrait pas exister
    Tags:
    Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI), NASA, Antarctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de photos

    • Russia 2077: la Russie de demain dans le style cyberpunk
      Dernière mise à jour: 18:00 18.08.2018
      18:00 18.08.2018

      Russia 2077: la Russie de demain dans le style cyberpunk

      Evguéni Zoubkov, artiste russe de Rostov-sur-le-Don, a créé une série d’images dans le style cyberpunk où il montre à quoi pourrait rassembler la Russie dans 60 ans. Dans Russia 2077, on voit le monde imagé de l’avenir où les gens font partie intégrante des machines.

      9
    • Iaroslavl à vol d’oiseau
      Dernière mise à jour: 15:00 18.08.2018
      15:00 18.08.2018

      Iaroslavl à vol d’oiseau

      Iaroslavl est la perle de l’Anneau d’or, une ville classée au Patrimoine mondial de l’Unesco avec ses plus de 800 monuments architecturaux, un centre de négociants russes et tout simplement une très belle ville qui a fêté récemment son millénaire.

      8
    • Relaxation et divertissements: le parc Gorki à Moscou fête ses 90 ans
      Dernière mise à jour: 11:40 18.08.2018
      11:40 18.08.2018

      Relaxation et divertissements: le parc Gorki à Moscou fête ses 90 ans

      Le parc Gorki à Moscou a soufflé ses 90 bougies ce 12 août. À cette occasion, un grand programme de festivités est prévu dans le parc du 25 août au 2 septembre.

      21
    • Pompom girls se produisant avant le match entre les clubs San Francisco 49ers et Dallas Cowboys à Santa Clara, en Californie
      Dernière mise à jour: 18:59 17.08.2018
      18:59 17.08.2018

      Les photos qui ont marqué la semaine (11-17 août)

      Sortie dans l’espace, débarquement de parachutistes, thé offert par Boris Johnson aux journalistes, et bien d’autres photos marquantes. Nous vous proposons les clichés les plus impressionnants et émouvants pris cette semaine par les photographes du monde entier.

      21