Ecoutez Radio Sputnik
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    • Action en soutien à Kirill Vychinski
    © Sputnik . Ilya Pitalev
    Des participants à l'action organisée devant l'ambassade d'Ukraine à Moscou en signe de solidarité avec le responsable du site RIA Novosti Ukraine Kirill Vychinski, arrêté en mai 2018 à Kiev.

    Une manifestation a été organisée à Moscou en soutien à Kirill Vychinski, rédacteur en chef du site RIA Novosti Ukraine.

    Une centaine de personnes ont participé à la manifestation sous le slogan «Une affaire cousue de fil blanc» — des journalistes, des députés, des militants des droits de l'homme, des amis et des collègues de Kirill Vychinski, notamment le directeur général de l'agence Rossiya Segodnya Dmitri Kisselev et la rédactrice en chef du holding médiatique et de la chaîne RT Margarita Simonian.

    Les manifestants scandaient «Libérez Kirill Vychinski!» et tenaient des portraits du journaliste avec un hashtag portant le même message, des banderoles et des bobines de fil blanc. Personne n'est sorti de l'ambassade pour rencontrer les manifestants.

    Kirill Vychinski, chef de l'agence de presse RIA Novosti Ukraine, a été arrêté le 15 mai dernier sous l'inculpation de haute trahison. Il risque une peine de 15 ans de prison. Quelques heures après son arrestation, des agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) ont perquisitionné les locaux abritant l'agence RIA Novosti Ukraine à Kiev. Le 17 mai, le tribunal de Kherson a prononcé la mise en détention provisoire de deux mois pour M.Vychinski, prolongeant en juillet sa détention jusqu'au 8 septembre.
    Kiev refuse aux diplomates russes la possibilité de rencontrer le journaliste, arguant de sa double citoyenneté, russe et ukrainienne. Au cours d'une des audiences au tribunal, M.Vychinski a demandé l'assistance du Président Poutine, annonçant qu'il renoncerait à sa citoyenneté ukrainienne. Pour M.Poutine, la situation est «sans précédent». Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié l'arrestation du journaliste d'arbitraire et a envoyé deux notes de protestation à Kiev.

    Les réseaux sociaux ont condamné la violation des droits des journalistes en Ukraine avec le hashtag #TruthNotTreason.

     

    Lire aussi:

    «Cousu de fil blanc»: une action de solidarité avec le journaliste Vychinski à Moscou
    Des t-shirts avec Vychinski ont rappelé au patron de l'OSCE le sort du journaliste russe
    Kirill Vychinski transféré à l’hôpital depuis une salle d'audience d’un tribunal ukrainien
    Tags:
    Dmitri Kisselev, Margarita Simonian, Kirill Vychinski, Moscou, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de photos