© REUTERS / Soe Zeya Tun
Lopburi, située à 150 km au Nord-Est de Bangkok, est connue depuis longtemps pour les singes qui y vivent. Des centaines de macaques crabiers se réunissent autour du temple khmer Prang Sam Yod et l'idole Sarn Phra Karn.
Sur la photo: des singes devant un magasin à proximité du temple Prang Sam Yod à Lopburi.

La ville de Lopburi, connue pour le grand nombre de singes qui circulent dans ses rues, semble complètement sous l'emprise de ses primates à cause de la propagation du coronavirus et de la réduction du flux touristique.

Deux groupes adverses de macaques, affamés en l'absence de touristes, se battent pour le pouvoir dans la ville en pénétrant dans des magasins, et se bagarrent dans les rues, choquant les habitants locaux. Retrouvez les nouveaux maîtres de la «ville des singes» dans ce diaporama de Sputnik.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
TourismView, touristes, tourisme, singes, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Thaïlande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de photos