Ecoutez Radio Sputnik
Jacques Sapir

François Hollande en Russie

© Photo
Points de vue
URL courte
François Hollande à Moscou (23)
0900

La visite à Moscou de François Hollande concrétise la nouvelle séquence, consacrée aux affaires internationales et extra-européennes, dans laquelle le Président s’est engagé depuis le mois de décembre dernier.

La visite à Moscou de François Hollande concrétise la nouvelle séquence, consacrée aux affaires internationales et extra-européennes, dans laquelle le Président s’est engagé depuis le mois de décembre dernier.

Cette séquence s’était ouverte par la visite d’État en Algérie, puis en Inde et aujourd’hui en Russie.

Les attentes des spécialistes sont à la fois nombreuses et modérées. Nombreuses, car les sujets ne manquent pas, de la coopération économique et de l’investissement dans les deux pays au développement des relations culturelles, de la question syrienne à l’intervention française au Mali.

Mais, si les questions sont nombreuses, les attentes sont relativement modérées. Il est clair que ni la France ni la Russie ne changeront du jour au lendemain leurs positions réciproques sur la Syrie.

De même, quel que soit les accords qui pourrons être signés, on devine que les problèmes des investisseurs français en Russie et russes en France ne disparaîtront pas en un jour. Mais, même si nul n’attend de cette visite des résultats très spectaculaires, tout le monde espère un réchauffement général des relations franco-russes.

C’est un besoin pour la Russie, qui peut trouver dans la France un partenaire aux capacités particulières, dépassant dans certains domaines celles de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne. C’est une nécessité pour la France, qui est désespérément à la recherche de la croissance économique mais aussi d’une forme de reconnaissance internationale hors de l’Europe, à un moment ou la relation Franco-Allemande n’est plus ce qu’elle était par le passé ou de qu’elle devrait être.

L’opinion exprimee dans cet article ne coïncide pas forcement avec la position de la redaction, l'auteur étant extérieur à RIA Novosti.

*Jacques Sapir est un économiste français, il enseigne à l'EHESS-Paris et au Collège d'économie de Moscou (MSE-MGU). Spécialiste des problèmes de la transition en Russie, il est aussi un expert reconnu des problèmes financiers et commerciaux internationaux.Il est l'auteur de nombreux livres dont le plus récent est La Démondialisation (Paris, Le Seuil, 2011).

Après le G-20, la Russie est à la croisée des chemins

Un aveu de François Hollande

Les 50 ans du Traité Franco-Allemand : une célébration du vide ?

De Bâle à Tokyo, une zone Euro à la dérive

Zone Euro : que réserve l’année 2013 ?

Florange : une occasion manquée de collaboration entre la France et la Russie

La paralysie européenne

Crise de l'euro: la perspective d’une monnaie commune européenne comme solution

La zone Euro sur le chemin de la Russie…en 1998!

La Russie et la récession mondiale qui vient

Quand le gouvernement français joue (pour de bonnes raisons) avec le feu

Les paris de François Hollande

Dossier:
François Hollande à Moscou (23)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres