Ecoutez Radio Sputnik
    Roy Jones et Vladimir Poutine en Crimée

    La Crimée séduit, encore et encore

    © Sputnik . Alexei Nikolsky
    Points de vue
    URL courte
    Mikhail Gamandiy-Egorov
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    7586

    Les parlementaires français venus visiter récemment la Crimée ont été séduits par la presqu’île, redevenue russe en mars de l’année dernière.

    Séduits par la beauté des paysages mais également par la sincérité des gens, pleinement conscients du choix historique qu'ils avaient fait. Un choix que les Criméens referaient sans hésiter, selon les tous récents sondages, y compris étrangers.

    Les parlementaires français en Crimée
    © Sputnik . Taras Litvinenko
    Depuis, des parlementaires italiens avec des représentants d'autres pays de l'UE se préparent eux aussi à un voyage en Crimée, pour voir le tout de leurs propres yeux, en défiant même la menace d'être eux aussi placés sur la « liste noire » kiévienne, comme cela a été le cas pour la délégation française après sa récente visite.

    Et depuis hier, une autre personne risque fortement elle aussi d'être placée sur la liste des « ennemis de l'Ukraine » (ou plutôt des ennemis de la junte). Il s'agit de la légende de la boxe: Roy Jones Junior. Sportif de renom, rappeur, acteur, homme d'affaires, Roy Jones a demandé officiellement la citoyenneté russe à Vladimir Poutine. Plus encore, la demande a été faite depuis Sébastopol, ville symbole de la Crimée et de la Russie, où le président russe se trouvait tout dernièrement en visite et où les deux hommes ont pu discuter.

    Roy Jones se trouve en Crimée car participe en tant qu'hôte à un tournoi de boxe. Vladimir Poutine a confirmé que si Roy Jones (qui possède désormais des projets commerciaux en Russie et fait souvent la navette entre la Russie et les USA), compte lier une bonne partie de sa vie avec la Russie, il a de grandes chances que sa requête de citoyenneté russe soit réalisée. En ajoutant qu'il sera heureux de la lui accorder.

    En outre les deux hommes ont pu discuter de leur amour commun pour le sport. A rappeler que Roy Jones a été multiple champion du monde, d'autant plus dans 4 catégories de poids différentes: champion du monde poids moyen IBF, champion du monde poids super-moyens IBF, champion du monde poids mi-lourds WBC, champion du monde poids lourds WBA. Il a été en outre médaillé d'argent aux Jeux olympiques de Séoul (1988).

    Les nombreux fans de Roy Jones en Crimée et plus généralement en Russie, pays qu'il visite beaucoup depuis plusieurs années, sont ravis. Il faut dire qu'après l'un des symboles contemporains de la culture française, en la qualité de Gérard Depardieu, devenu citoyen russe en 2013, désormais ce sera vraisemblablement une légende de la boxe qui prendra lui aussi le passeport à l'aigle bicéphale russe.

    Comme quoi malgré toute la propagande de l'axe US/UE/Kiev, les personnalités désireuses de connaitre la vérité voient tout d'un autre œil. Pas d'occupation armée en Crimée, pas d'annexion, mais un peuple heureux d'avoir retrouvé son pays, sa patrie, et surtout ayant la paix. Et plus de gens viendront visiter cette belle région russe, plus ils se rendront compte de la réalité. Ce qui permettra incontestablement de donner une claque (voire un punch) supplémentaire à cette propagande russophobe occidentale et globalement anti-multipolaire, frôlant aujourd'hui le ridicule sur tous les fronts mais ne pouvant vraisemblablement plus faire marche arrière.

    Quant à Roy Jones, vu qu'il sera bien rapidement placé sur la liste des « ennemis » de l'Ukraine (occupée), le mieux c'est de revoir les vidéos de ses nombreuses victoires par KO (45…) et d'écouter en parallèle l'une de ses meilleures productions musicales de rap « Can't be touched », un titre d'ailleurs très symbolique… Les habitants de la Crimée, eux, continueront à vivre en paix dans une Russie qui ne laissera plus faire les prédateurs, déjà tellement nostalgiques de l'unipolarité, tout en restant toujours aussi ouverts aux hôtes du monde entier.

    Des parlementaires français en Crimée
    © Photo. Site officiel du gouvernement de la Crimée
    P.S. près de cinq millions de touristes sont attendus cette année en Crimée, sur lesquels entre 400-500 mille sont citoyens de l'Ukraine. La junte a d'ores et déjà déclaré qu'une « liste de traîtres » sera également créée pour les citoyens ukrainiens visitant la Crimée… No comment.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    Crimée: les premiers ne seront pas les derniers. Révélations à suivre
    La délégation française surprise par ce qu'elle découvre en Crimée
    Voyage en Crimée: la diplomatie française remerciera les parlementaires!
    Référendum en Crimée (2014)
    Tags:
    Roy Jones, Vladimir Poutine, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik