Points de vue
URL courte
Par
14510
S'abonner

Une nouvelle vidéo signée Daech avec la participation de deux djihadistes français, qui appellent à manifester contre le président français et américain. Sans précédent.

Il s'agit d'une vidéo qui a été produite par la section Ninawa, la section de Ninive, en région de Mossoul en Irak, cette vidéo est un hommage aux attentats d'Orlando aux US et de Magnanville en France, explique Romain Caillet, chercheur et consultant sur les questions islamistes, spécialiste du djihadisme.

​Dans cette vidéo trois djihadistes interviennent. D'abord un djihadiste bosniaque qui s'adresse aux musulmans d'Europe qui parlent dans sa langue, sous-titré en arabe, et deux djihadistes français qui s'expriment en français et c'est également sous-titré en arabe.

Le premier djihadiste français serait originaire de Montreuil à l'est de Paris, et le deuxième intervenant n'a pas été identifié car son pseudonyme Abu-l-Qa'qa est porté par plusieurs djihadistes, donc un se trouve actuellement en prison, témoigne Romain Caillet.

​« Puis on revient au Français précédent qui dit quelque chose d'un peu original — il fait la comparaison avec l'époque des attentats à Madrid en 2004 qui avaient conduit au retrait de la coalition des Espagnols. Simplement évidemment le contexte est parce qu'il y avait eu des élections, c'était peu avant les élections qu'on avait eu ces attentats et que le nouveau gouvernement avait déjà dans son programme une volonté de se retirer d'Irak.» 

Mais la façon dont les événements sont présentés par l'Etat islamique via ces jeunes Français, c'est un peu différent dans le sens où ils affirment que ce sont les Espagnols qui sont sortis dans la rue pour demander la chute du gouvernement et pour protester contre la guerre en Irak. En réalité c'était une manifestation de solidarité avec les victimes tout comme il y avait eu des manifestations « Je suis Charlie » après les attentats de janvier 2015 à Paris, ajoute Romain Caillet.

« Mais ce qui est intéressant, c'est qu'ensuite ces jeunes appellent les Français à sortir dans la rue pour exiger la chute de François Hollande et Barack Obama puisque évidemment c'étaient les attentats à la fois d'Orlando et de Magnanville qui sont servies dans cette vidéo. Et c'est assez original parce qu'il y a là les djihadistes qui demandent aux Français, à l'opinion publique, d'intervenir politiquement ou qu'ils ont des revendications qu'ils adressent à l'opinion publique française. »

​​D'après Romain Caillet, les djihadistes dans leur logique ont, comme disait un juge antiterroriste, « la loi de talion universelle ». C'est-à-dire qu'ils rendent coupables tous les Français des décisions politiques qui sont menées par le gouvernement français parce qu'ils partent du principe que dans une démocratie un gouvernement ne peut pas sur le long terme avoir une politique qui serait totalement rejetée par sa population. Sauf que dans la logique des djihadistes comme ils sont antidémocrates, ils ne peuvent pas dire: « On vous appelle à voter pour un tel parti ». C'est la raison pour laquelle ils demandent à des manifestations pour matérialiser le refus de l'opinion publique.

​​Avec le contexte actuel en France c'est d'autant plus frappant car les français manifestent depuis trois mois contre Loi Travail. 

« A plusieurs reprises les djihadistes ont montré qu'ils suivaient l'actualité en France. Et c'est le moment des manifestations en France, donc ils peuvent se dire: « si les Français manifestent pour tout et n'importe quoi, pourquoi ne manifesteraient-ils pas aussi pour montrer leur opposition à la politique du gouvernement. Puis c'est aussi une volonté d'affaiblir l'Etat français en multipliant les manifestations en France.»

Romain Caillet estime pourtant que cette vidéo n'atteindra pas l'opinion publique comme les djihadistes le voudraient. Mais c'est encore une tentative.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que la responsabilité de son auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement la position de la rédaction de Sputnik.

Lire aussi:

Ces femmes qui combattent contre Daech
Libye: 34 loyalistes tombent dans les combats contre Daech à Syrte
Daech crée six armées en dehors de la Syrie et de l'Irak
Ce hacker qui lutte contre Daech à l'aide de porno
Tags:
vidéo, manifestation, Etat islamique, François Hollande, Barack Obama
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook