Ecoutez Radio Sputnik
    Les résidents arabes en Tchéquie y préparent-ils une tête de pont pour les migrants?

    Les résidents arabes en Tchéquie y préparent-ils une tête de pont pour les migrants?

    © Sputnik . Sergey Kuznetsov
    Points de vue
    URL courte
    8327

    Sputnik: Le nombre de touristes arabes à Teplice a-t-il augmenté ces quelques dernières années?

    Iva Procházková: Bien que le nombre de touristes ait même diminué, il y a toujours pas mal de ressortissants de pays arabes dans la ville. […] Le nombre de musulmans à Šanov, par exemple, se répercute sensiblement sur la qualité de vie dans ce quartier.

    Sputnik: La crise migratoire actuelle en Europe a-t-elle provoqué un changement d'attitude des habitants de Teplice envers les touristes arabes?

    Iva Procházková: Il est aujourd'hui difficile de confondre un migrant et un touriste musulman, et je ne vois pas que la vague migratoire se répercute sur l'attitude des administrés de notre ville envers les touristes arabes. Ce qui doit préoccuper au premier chef les habitants de Teplice, ce sont des colonies de peuplement musulmanes dans la ville et les proches frontières incontrôlées avec l'Allemagne. Les services secrets allemands avouent que près de 2.000 musulmans font l'objet de mandat d'arrêt sur leur territoire. Je pense que l'idée de se réfugier chez leurs coreligionnaires à Teplice ne paraît sans doute pas folle à certains d'entre eux.

    Sputnik: Les touristes des pays arabes souhaitent-ils s'installer durablement en République tchèque?

    Iva Procházková: Je suis fort préoccupée par le fait que des musulmans achètent des centaines de terrains à Teplice, mais qu'ils possèdent aussi des maisons en plein centre de la ville. Par ailleurs, les informations sur ce qui se produit et est prêché dans les mosquées tchèques sont plutôt effrayantes.

    Sputnik: Croyez-vous qu'Abdul Rahman Khalouf et Ziad Hindawi [les deux candidats d'origine arabe aux élections municipales, dont le premier est Syrien, mais pas musulman, ndlr] ne défendront pas les intérêts de la majorité de la population de Teplice, seulement à cause de leurs origines arabes?

    Iva Procházková: Je le crois effectivement […] L'islam a son propre système de droit et son propre code éthique. C'est pourquoi je suis persuadée que l'affirmation selon laquelle Abdul Rahman et Ziad Hindawi défendront les intérêts de la ville n'est pas correcte. Nul doute que siéger à la mairie et administrer la ville est une grande contribution pour l'islam. Je crois aussi qu'ils sont de bons musulmans, mais c'est justement la raison pour laquelle ils ne doivent pas décider pour les habitants d'un pays qui n'est pas musulman», a conclu l'interlocutrice de Sputnik.
    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de la personne interviewée.

    Lire aussi:

    L’islam deviendra la religion la plus répandue dans le monde en 2070
    Sommet de Kazan, prochain point d’orgue des relations Russie-Monde musulman
    Enquête sur l’islamophobie: la Turquie solidaire, protectrice ou provocatrice?
    Tags:
    élections municipales, mosquée, migrants, population, frontière, Sputnik, Ziad Hindawi, Abdul Rahman Khalouf, Iva Procházková, Teplice, République tchèque, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik