Politique
URL courte
Par
12218123
S'abonner

Emmanuel Macron et Marine Le Pen seraient au coude à coude au premier tour de la présidentielle si l’élection avait lieu ce dimanche, avance un sondage. Xavier Bertrand complèterait ce trio de tête, alors qu’Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon sont les candidats les mieux placés à gauche.

Xavier Bertrand arriverait en troisième position au premier tour de l’élection présidentielle si elle se tenait ce dimanche, selon un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD et Sud Radio. 

Le candidat de droite recueillerait 16% des suffrages, loin derrière le duo Marine Le Pen (entre 24 et 27%) et Emmanuel Macron (entre 23 et 26%).

Xavier Bertrand, qui n’est plus membre de LR, obtiendrait ainsi le meilleur score sur le côté droit de l’échiquier politique, devant François Baroin (14 %) et Valérie Pécresse (11 %). Xavier Bertrand, président sortant de la région Hauts-de-France, ne s’est pas encore déclaré officiellement candidat pour 2022, préférant se concentrer sur les élections régionales, qu’il voit comme un premier test.

«Si je n’obtiens pas la confiance des six millions d’habitants de la région des Hauts-de-France, je ne chercherai pas à gagner celle de 67 millions de Français», a-t-il ainsi déclaré au Monde en début de semaine.

Quel scénario pour la gauche?

De l’autre côté de l’échiquier, plusieurs cas de figure sont envisageables. 

Si la gauche se présentait en rangs dispersés, Jean-Luc Mélenchon (LFI) recueillerait 11 % des voix et Yannick Jadot (EELV) remporterait 6 % des suffrages. Dans une telle hypothèse, Anne Hidalgo serait la candidate la mieux placée pour représenter le PS (9%), devant François Hollande (7 %) et Ségolène Royal (5 %).

Dans le cas d’une candidature unique à gauche, Jean-Luc Mélenchon recueillerait alors 15 % des suffrages, devant les hypothèses Anne Hidalgo ou Yannick Jadot (13 %).

Le dernier en date à avoir annoncé sa candidature à la présidentielle est Nicolas Dupont-Aignan du parti Debout la France, qui s’est déclaré le 26 septembre.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Une enseignante menacée par ses élèves à Toulouse pour avoir abordé le port du voile en France
Tags:
Les Républicains (LR), Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Anne Hidalgo, Xavier Bertrand, élection présidentielle, Présidentielle France 2022
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook