Politique
URL courte
Par
3613120
S'abonner

Se référant aux propos du ministre de la Santé, Olivier Véran, l’infectiologue suisse Didier Pittet a affirmé que le Président Macron ne dormait que trois heures et passait ses nuits à étudier les nouvelles informations médicales sur le Covid-19, rapporte L’Express.

Emmanuel Macron ne dort que trois heures pour pouvoir étudier la revue médicale The Lancet alors que l’épidémie de Covid-19 continue en France, a déclaré Didier Pittet, infectiologue et épidémiologiste aux hôpitaux universitaires de Genève, dans son livre Vaincre les épidémies, dont des extraits ont été publiés par L’Express.

M.Véran «m'avoue qu'il est crevé parce qu'il a besoin de six heures de sommeil par nuit et qu'il dort moins, et ce n'est rien par rapport à Emmanuel Macron qui, lui, dort trois heures, passant ses nuits à éplucher The Lancet», indique notamment M.Pittet placé en juin par Emmanuel Macron à la tête d’une mission qui doit évaluer la gestion de la crise du Covid-19 en France.

En juin, l’Élysée a annoncé avoir mis en place une «mission indépendante nationale sur l’évaluation de la gestion de la crise du Covid-19 et sur l’anticipation des risques pandémiques» présidée par le professeur Pittet.

La commission, qui comprend également Raoul Briet, ancien président de chambre de la Cour des comptes, Laurence Boone, chef économiste de l’OCDE, Anne-Marie Moulin, directrice de recherche émérite au CNRS et Pierre Parneix, médecin de santé publique au CHU de Bordeaux, devra rendre ses conclusions d’ici la fin de l’année.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
Didier Pittet, Covid-19, Olivier Véran, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook