Politique
URL courte
Par
161156
S'abonner

Après que le maire de Bron a été menacé de décapitation dans des tags inscrits sur des murs dans le quartier de Parilly et découverts ce jeudi 22 octobre par un agent de sécurité, le ministre français de l’Intérieur a répondu que l’élu avait été mis sous protection.

Les tags qui sont apparus sur des murs de la ville de la banlieue lyonnaise Bron menacent de décapitation le maire Jérémie Breaud, informe LyonMag. Le média indique qu’ils auraient été faits dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 octobre entre minuit et une heure du matin.

Les inscriptions découvertes dans le quartier de Parilly par un agent de sécurité indiquent notamment «On va te décapiter», ainsi que «nique la mumu [la police municipale, ndlr]».

Le média précise que le maire de Bron n’est pas la cible de menaces de mort pour la première fois.

En lien avec la récente décapitation d’un enseignant d’un collège des Yvelines par un jeune terroriste, le maire de Bron a déclaré qu’«en s'en prenant à un enseignant, c'est à la République que l'on s'attaque. Un enseignant qui défendait juste la liberté d'expression».

Gérald Darmanin réagit

Pour sa part, le ministre français de l’Intérieur a déclaré que l’élu avait été mis sous protection en ajoutant que la justice allait être saisie concernant ces menaces.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Les USA et les alliés de l'Otan entameront leur retrait d'Afghanistan le 1er mai
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
menace, maire, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook