Politique
URL courte
Par
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)
535611
S'abonner

Réagissant à l’attaque au couteau à la basilique Notre-Dame de Nice de ce jeudi, l’élu LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti a déclaré dans un tweet que la France était «en guerre». Évoquant l’origine de l’assaillant, le député a appelé à suspendre «toutes les procédures d’asile».

Les réactions affluent depuis l’attaque terroriste islamiste survenue dans la matinée de ce jeudi 29 octobre à Notre-Dame de l’Assomption de Nice. Sur Twitter, l’élu LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti n’a pas mâché ses mots. Selon lui, la France, qui «pour la première fois depuis l’occupation n’est plus libre», est en guerre.

Pointant l’origine de l’auteur de l’attaque, «un Tunisien arrivé il y a très peu de temps par Lampedusa», le député appelle le Président de la République à suspendre «tous flux migratoire» afin de «protéger les frontières» du pays.

Plus tard, à l’antenne de RTL, M.Ciotti a qualifié la ville de Nice de «ville martyre», et la France de «cible privilégiée des terroristes».

Attaque au couteau à Nice

Trois personnes ont trouvé la mort dans l’attaque au couteau à la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice ce jeudi 29 octobre. Selon le maire Christian Estrosi, le terroriste ne cessait de crier «Allahu akhbar». Il a été neutralisé par les forces de l’ordre. Grièvement blessé, il a été hospitalisé. Le Parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé se saisir de l'enquête.

Dossier:
Attaque à Notre-Dame de Nice (46)

Lire aussi:

Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Tags:
Eric Ciotti, France, guerre, islamistes, attentat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook