Politique
URL courte
Par
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)
414354
S'abonner

En commentant au Sénat les relations franco-turques, Jean-Yves Le Drian a vu des «menaces» dans le comportement du Président turc et a indiqué que des mesures pourraient être prises au niveau européen, si Ankara «ne modifie pas sa posture».

Se prononçant ce 4 novembre lors d’une séance de questions au gouvernement, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déploré qu’«un palier inadmissible» ait été franchi dans les relations entre la France et la Turquie.

«Des insultes, des calomnies, la volonté d’instaurer une campagne de haine à l’égard de la France et de l’Europe, sont de nature totalement différente. Ce sont des menaces. Nous attendons donc que le Président turc mette un terme immédiat à ces comportements. Et nous ne tolérerons pas non plus que cette haine et cette violence soient exportées sur le territoire français en étant relayées par des groupuscules qui ne doivent pas avoir le droit de cité».

«Toutes les options sont sur la table»

Le ministre a par ailleurs précisé que le conflit entre la France et la Turquie dépassait les frontières de ces deux seuls pays.

«Ce n’est pas uniquement un contentieux franco-turc mais une attaque contre l’Europe et ses valeurs» estime le ministre.

«Si la Turquie ne modifie pas sa posture avant décembre alors nous prendrons les mesures nécessaires au niveau européen. Toutes les options sont sur la table», a conclu Jean-Yves Le Drian.

Tensions Paris-Ankara

Les relations entre la France et la Turquie se sont détériorées après qu’Emmanuel Macron a promis de ne pas renoncer aux caricatures du prophète Mahomet et de défendre la liberté d’expression suite à la décapitation du professeur Samuel Paty par un terroriste islamiste. Le Président turc a appelé à boycotter les produits français et a commencé à attaquer personnellement son homologue français.

Les tensions entre les deux pays se sont d’autant plus détériorées à la suite de la parution d’une caricature du Président turc en couverture de Charlie Hebdo. À ce propos, Ankara a promis une réponse «judiciaire et diplomatique». Dans sa dernière intervention auprès de la chaîne Al-Jazeera, Macron a dénoncé le «comportement belliqueux» de son homologue tout en souhaitant que les «choses s’apaisent» entre les deux pays.

Dossier:
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
menaces, Europe, Ankara, Recep Tayyip Erdogan, Jean-Yves Le Drian, Turquie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook