Politique
URL courte
Par
10317
S'abonner

À l'occasion de la participation du candidat à la présidentielle de 2022 Jean-Luc Mélenchon à l'émission «Face à BFM», un sondage Elabe a été réalisé et publié ce jeudi. Il a révélé que si les Français considéraient qu’il incarnait le mieux l'avenir de la gauche, ils avaient toutefois de forts doutes quant à sa victoire.

«Oui je suis prêt», a déclaré sur TF1 le chef de file de La France insoumise en annonçant le 8 novembre sa candidature à l’élection présidentielle de 2022. Une déclaration attendue, ce que confirme le sondage Elabe pour BFM TV, publié ce jeudi, selon lequel Jean-Luc Mélenchon est considéré comme celui qui incarne le mieux l'avenir de la gauche.

En effet, à la question de savoir qui incarne le mieux l’avenir de la gauche en France 21% des personnes interrogées ont mis le patron de La France insoumise à la première place devant Anne Hidalgo (17%), Ségolène Royal (13%), Benoît Hamon (12%) et Arnaud Montebourg (12%).

Viennent ensuite Manuel Valls (11%), Yannick Jadot (11%), François Ruffin (9%), François Hollande (9%), Christiane Taubira (8%), Olivier Besancenot (7%), Olivier Faure (6%) et enfin Éric Piolle (2%).

À noter, cependant, que ce soutien provient essentiellement (à 92%) des sympathisants de La France insoumise et relativement peu des autres mouvements de gauche, selon le sondage.

Ses chances de l’emporter sont faibles

Et pourtant, peu de Français croient en sa victoire à la présidentielle 2022. D’après les chiffres recueillis, près de huit Français sur dix n'envisagent pas à l'heure actuelle de voter pour Mélenchon ou pour La France insoumise au prochain scrutin.

Si 78% des Français ne croient pas qu’il puisse remporter l'élection présidentielle, ils sont 40% à juger que cela est même impossible. À l'inverse, ils ne sont que 22% à être plus optimistes et estimer que sa victoire est possible.

Une personnalité ambiguë

Une telle évaluation contradictoire s’explique par l’ambiguïté de l’image du chef de file de La France insoumise aux yeux des Français. Ainsi, seulement 23% des personnes interrogées considèrent qu'il possède les qualités nécessaires pour être Président de la République. Il est perçu comme autoritaire (à 73%) et arrogant (à 69%).

C’est une «personnalité qui divise», selon BFM TV, car les Français sont partagés sur sa volonté de vraiment changer les choses (48%) et son courage (47%). Enfin, s'il suscite l'inquiétude chez plus de la moitié des sondés (55%), son image reste toutefois positive auprès de ses électeurs.

Ce n’est pas le bon moment

Un tiers des personnes sondées (31%) estiment que l’annonce de sa candidature n'intervient pas au bon moment dans une France échaudée par une crise sanitaire sans précédent qui doit affronter la deuxième vague d’une épidémie extrêmement violente.

Le sondage a, entre outre, montré qu’à l’exception du sujet des inégalités sociales, les Français ne pensaient pas que Mélenchon fasse mieux qu’Emmanuel Macron, à savoir sur les dossiers des impôts, de l'éducation, de l'environnement, des dépenses publiques ou encore de l'immigration.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
victoire, La France insoumise (LFI), gauche, candidature, Jean-Luc Mélenchon, Présidentielle France 2022
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook