Politique
URL courte
Par
91949
S'abonner

Sans surprise -des rumeurs à ce sujet ont déjà circulé dans la presse ce mardi 15 décembre-, la maire de Marseille, Michèle Rubirola, a annoncé qu’elle quittait son poste, expliquant qu’elle voulait que les rôles dans le binôme qu'elle forme avec Benoît Payan, premier adjoint, s’inversent et qu’ainsi il prenne sa place d'édile.

Élue cet été, Michèle Rubirola quitte ses fonctions. Avant qu’elle ne fasse cette déclaration, l’information a bien fuité dans la presse, puis la mairie a fait savoir que l'édile ferait une déclaration devant la presse à l'issue d'une réunion importante de sa majorité.

«Le 4 juillet, je me suis engagée à agir selon les intérêts des Marseillaises et des Marseillais. [...] Cette parole que j’ai donnée, m’amène devant vous aujourd’hui. À la tête de notre équipe, j’ai mis toutes mes forces dans les batailles que nous menons de front», a déclaré Mme Rubirola.

Et d’ajouter que, depuis les premiers mois de l’année 2020, beaucoup de choses avaient changé, citant en particulier la crise sanitaire et la crise économique brutale ainsi que des difficultés liées à sa santé. Mme Rubirola a expliqué  que si cela ne l’empêchait pas de servir les habitants de la ville, cela limitait tout de même l’énergie qu’elle pouvait mobiliser.

Elle a en outre mentionné l’état dans lequel la ville a été reçue par son équipe. Expliquant qu’elle était médecin, elle a souligné que c’était d’un urgentiste que la ville avait besoin, et «c’est pour cette raison que j’ai pris la décision de quitter la fonction de maire de Marseille».

Inverser les rôles dans le binôme

Annonçant son départ de ce poste, elle a en outre exprimé le souhait d'inverser les rôles avec Benoît Payan, actuel premier adjoint.

«Pour que nous réussissions, pour que nous soyons efficaces tout de suite, ce n’est plus à moi de mener le collectif. Depuis les premiers jours de cette aventure, et plus encore depuis le 4 juillet nous sommes côte-à-côte. Nous avons gagné ensemble et nous gouvernons ensemble. Nous formons un binôme et je souhaite que notre binôme continue, mais s’inverse et que Benoît devienne maire», a-t-elle déclaré lors de la conférence de presse.

Michèle Rubirola a en outre souligné que c’était de son expérience à lui que la ville avait besoin aujourd’hui, plus que de la nouveauté qu’elle incarnait.

«Je sais que mon geste soulèvera des doutes et des questions, [...] je sais que l’usage voudrait qu’on s’accroche au pouvoir, [...] des commentateurs imagineront des complots des manœuvres de coulisses... Mais mois je revendique pleinement et personnellement ce choix».

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
démission, mairie, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook