Politique
URL courte
Par
10326
S'abonner

Emmanuel Macron a jugé que le second confinement est un exemple d’action efficace favorisant la restauration de la confiance envers les autorités. Il a également estimé dans un entretien à l’Express que la France était l’un des pays européens se portant le mieux face à l’épidémie à ce stade.

En abordant la question des mesures qui pourraient recréer de la confiance envers le gouvernement, Emmanuel Macron a évoqué le second confinement, le considérant comme un exemple d’action efficace, lors d’une interview accordée à l’Express.

«À ce titre, le deuxième confinement est un exemple d'efficacité car nous avons pris la décision au bon moment. Nous l'avons expliqué, les Françaises et les Français ont agi et, par leur action, ont réussi à casser le cycle du virus», a-t-il déclaré.

Se disant «très prudent» et appelant à «rester humble», il a néanmoins indiqué que la France est «un des pays européens qui se portent le mieux face à cette épidémie à ce stade».
Le Président français a également affirmé que l’Hexagone figure parmi les pays européens où le confinement avait été le plus respecté.

Évolution de la crise sanitaire

Mis en place le 30 octobre, le second confinement a été allégé par l’instauration du couvre-feu le 15 décembre, lequel dure de 20h à 6h, sauf pour le réveillon de Noël. En revanche, à la Saint-Sylvestre, les rassemblements resteront interdits et il ne sera pas possible de sortir de chez soi après 20h.

Fin octobre, le chiffre journalier de contaminations s’élevait de 47.000 à environ 49.000 cas, avec environ 500 décès. Plus d’un mois et demi plus tard, le 21 décembre, 5.797 nouvelles contaminations par le coronavirus et 351 décès supplémentaires ont été enregistrés.

Lire aussi:

Deux ex-espions du KGB et de la DGSE racontent: «Les Gafam sont le service de renseignement le plus puissant au monde»
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
Covid-19, épidémie, confiance, confinement, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook