Politique
URL courte
Par
24786
S'abonner

Commentant la carte de vœux de Didier Lallement qui y a cité Trotsky, Marlène Schiappa a affirmé ce 31 décembre que cette figure clé de la Révolution russe de 1917 avait écrit «beaucoup de choses inspirantes».

Marlène Schiappa a réagi ce 31 décembre au contenu de la carte de vœux de Didier Lallement, dans laquelle le préfet de police de Paris a inclus des mots de Léon Trotsky, figure de la Révolution russe de 1917 et fondateur de l’Armée rouge. Pour elle, chacun a le droit de citer cet homme qui a écrit beaucoup de choses «inspirantes».

«Je n’ai pas d’avis particulier à avoir sur les vœux des uns et des autres. Je crois que Trotsky, Lev Davidovitch Bronstein de son vrai nom a écrit beaucoup de choses qui sont très inspirantes et donc chacun a le droit de le citer, de s’en inspirer», a-t-elle répondu à la question d’une journaliste de CNews.

Des vœux qui font polémique

Pour présenter ses vœux, le préfet de police reprend une phrase de Trotsky qui fait référence aux «efforts communs» pour «l’ordre nécessaire».

«Je suis profondément convaincu, et les corbeaux auront beau croasser que nous créerons par nos efforts communs l’ordre nécessaire. Sachez seulement et souvenez-vous bien que, sans cela, la faillite et le naufrage sont inévitables».

Cette carte a provoqué une polémique sur les réseaux sociaux.

Lire aussi:

Il fonce sur les gendarmes dans le Gard en projetant leur véhicule huit mètres plus loin
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
Tags:
Didier Lallement, Marlène Schiappa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook