Politique
URL courte
Par
452042
S'abonner

Marine Le Pen s’est livrée dans un documentaire de la chaîne LCP consacré au débat de l’entre-deux-tours de 2017 face à Emmanuel Macron. Un épisode de la campagne dont elle est sortie affaiblie et «frustrée», d’après L’Opinion.

Les 11 et 18 janvier prochains, la chaîne LCP (La Chaîne parlementaire, chaîne de l’Assemblée nationale) diffusera un documentaire en deux parties sur le débat de l’entre-deux-tours de la course à l’Élysée en 2017. Marine Le Pen y revient sur ses erreurs commises face à Emmanuel Macron, selon les informations de L’Opinion.

«Je ne me cherche pas d’excuse. Je ne me défausse pas de mes responsabilités. Je ne cherche pas la responsabilité de mes collaborateurs. Je ne me cherche pas d’excuse de quelque nature que ce soit. J’assume intégralement la responsabilité de ce qui s’est passé», déclare-t-elle dans la séquence.

La présidente du Rassemblement national tente ensuite d’expliquer les raisons de ce qu’elle, et beaucoup d’autres, considère comme un échec. «J’ai fait le choix d’être offensive. Peut-être trop, peut-être trop», admet-elle. Entre deux stratégies possibles, «montrer qui est Emmanuel Macron et ce qu’il va faire ou montrer qui est Marine Le Pen», elle a fait le choix de la première.

Emmanuel Macron lui «a échappé»

Comme le rappelle L’Opinion, Marine Le Pen s’est également illustrée par des erreurs et approximations sur le contenu même de son propos, à commencer par sa confusion entre la vente d’Alstom et celle de SFR. «J’ai commis une erreur. Je m’en veux évidemment. On a beaucoup glosé sur ce sujet mais en réalité, sur le fond cela ne change rien à la lucidité qui était la mienne», reconnaît-elle.

Ses explications jugées floues sur la sortie de l’euro l’ont également quelque peu condamnée, un dossier sur lequel elle épingle son allié du second tour, Nicolas Dupont-Aignan, indique le quotidien. Ce dernier souhaitait plutôt instaurer un système de double monnaie. «En réalité c’est extrêmement difficile d’expliquer cela de manière simple et compréhensible pour tous dans un temps [...] restreint», justifie-t-elle.

En résumé, la femme politique explique que ce soir-là, Emmanuel Macron lui «a échappé», et qu’elle est ainsi ressortie «frustrée de ce débat». Elle se prépare désormais à sa troisième campagne présidentielle, avec à la clé un nouveau débat et une potentielle revanche en 2022 face à celui qui l’a éliminée cinq ans plus tôt.

Lire aussi:

Deux ex-espions du KGB et de la DGSE racontent: «Les Gafam sont le service de renseignement le plus puissant au monde»
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
documentaire, Présidentielle française 2017, débats télévisés, Emmanuel Macron, Marine Le Pen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook