Politique
URL courte
Par
2934154
S'abonner

Le préfet des Yvelines a déposé plainte contre Jean Messiha, président du cercle de réflexion Institut Apollon, a annoncé ce dernier dans une vidéo sur YouTube tout en révélant plus de détails.

Dans «une histoire surréaliste», comme il le décrit, l’ancien délégué du RN Jean Messiha a été convoqué par la police judiciaire de Versailles. C’est sur YouTube que l’intéressé révèle ces informations.

Selon le président du cercle de réflexion Institut Apollon, il fait l’objet d’une plainte du préfet des Yvelines, Jean-Jacques Brot, pour «diffamation» en raison d’un tweet «qui (lui) a déplu».

Dans la vidéo, M.Messiha a reproché au préfet de le cibler pour un message au lieu de «choper ces racailles qui ont attaqué des policiers à Poissy, ville située dans son département.»

Un tweet sur Trappes

Dans le tweet en question Jean Messiha a évoqué la situation à Trappes et a qualifié le préfet d’«ami» des islamistes.

«Le préfet Brot n’est pas content que Didier Lemaire révèle la réalité de l’occupation islamique de la ville de Trappes. La collaboration des préfets, un triste retour des heures les plus sombres», a-t-il écrit.

L’islamisme à Trappes

Début février, le professeur de philosophie Didier Lemaire a dénoncé dans son blog l’emprise de l’islamisme sur Trappes. Menacé depuis, il a été placé sous protection policière lors de ses déplacements entre son travail et son domicile.

«Mais il faut admettre que les islamistes ont gagné une bataille à Trappes. Il faudra du temps pour les faire reculer», a-t-il déploré dans une récente interview au Figaro du 19 février.

Face aux révélations, le préfet des Yvelines a jugé le professeur «irresponsable». «Trappes est un terrain difficile et délicat, nous faisons dans la dentelle», a-t-il lancé auprès du Monde, «et voilà que M.Lemaire arrive avec un bulldozer et saccage nos efforts».

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
diffamation, Yvelines, Jean Messiha, Trappes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook