Politique
URL courte
Par
13731
S'abonner

La moitié des Français ayant pris part à un sondage lfop réalisé pour le Journal du Dimanche estiment pourtant que Nicolas Sarkozy a été traité par la justice «mieux qu'un simple citoyen» dans son affaire de corruption.

Quelques jours après la condamnation de Nicolas Sarkozy à de la prison pour corruption, l’lfop a réalisé un sondage sur l’avis des Français vis-à-vis de la manière avec laquelle la justice traite les personnalités politiques par rapport aux simples citoyens.

1.012 personnes ont pris part à cette étude réalisée en ligne les 4 et 5 mars pour Le Journal du Dimanche.

Ainsi, 62% des personnes interrogées estiment que la justice traite les politiciens «moins sévèrement» que les citoyens. Pour 12% des participants au sondage, les personnalités politiques sont traitées «plus sévèrement» que les simples citoyens, alors que pour 26% ils le sont «ni plus, ni moins sévèrement».

Quant aux sympathisants des Républicains, le parti de l’ex-Président, ils ne sont que 19% à estimer que la justice traite les personnalités politiques «moins sévèrement», contre 79% chez les Verts, 75% chez la France insoumise, 73% au Parti socialiste, 70% au Rassemblement national, et 56% chez LREM.

Sarkozy condamné à de la prison

Concernant l’affaire de Nicolas Sarkozy condamné récemment pour «corruption» à trois ans d’emprisonnement, dont un ferme, 22% des Français croient qu’il a été traité «moins bien qu'un simple citoyen», alors que pour 28% la justice l’a traité «comme un simple citoyen».

Les Français sont toutefois 50% à considérer que l’ex-chef de l’État a été traité «mieux qu'un simple citoyen». Or, parmi les Républicains il n’y a que 14% des sondés à le penser.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Tags:
sondage, politiciens, politique, France, Nicolas Sarkozy
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook