Politique
URL courte
Par
311271
S'abonner

Marlène Schiappa a confié sur BFM TV qu’elle voterait pour Jean-Luc Mélenchon s’il se retrouvait face à Marine Le Pen au second tour en 2022. Elle estime toutefois que sa politique ne serait pas «bonne pour le pays».

C’est une question qui revient de plus en plus souvent auprès des soutiens d’Emmanuel Macron. Après que Christophe Castaner et Stanislas Guérini ont indiqué être prêts à voter pour Jean-Luc Mélenchon en cas de duel au second tour contre Marine Le Pen, Marlène Schiappa a tenu la même ligne.

Si elle estime qu’il est encore «un peu tôt» pour faire ce genre de prédiction, elle reconnaît qu’elle voterait «pour le candidat ou la candidate qui sera en face de Marine Le Pen». «Je voterai pour Jean-Luc Mélenchon sans scrupule», précise-t-elle ensuite.

La ministre déléguée tient cependant à souligner qu’elle ne soutient pas la politique de la France insoumise, qu’elle ne considère pas comme «bonne pour le pays» et préférerait un second mandat d’Emmanuel Macron.

Front républicain

Quelques jours plus tôt, le président du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale, Christophe Castaner, avait évoqué un «front républicain» à tenir contre le Rassemblement national, considérant M. Mélenchon comme faisant partie de ce camp. À l’inverse, Aurore Bergé, présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée, a déclaré ce lundi que Mélenchon et Le Pen étaient tous deux «hors du champ républicain».

La veille, le leader de la France insoumise a indiqué que, comme en 2017, il ne donnerait pas de consigne de vote à ses électeurs sur un potentiel face-à-face Macron-Le Pen. «Je ne reprendrai jamais l'initiative de dire: "faites ceci, faites cela" parce que les consignes n'ont aucun poids aujourd'hui, il faut vivre avec son époque!», a-t-il justifié.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
second tour, Présidentielle France 2022, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Marlène Schiappa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook