Politique
URL courte
Par
362712
S'abonner

Emmanuel Macron va commémorer le 5 mai prochain le bicentenaire de la mort de Napoléon, figure «majeure» mais «controversée» de l'histoire de France, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal.

«Évidemment, il y aura une commémoration par le Président de la République», a déclaré le porte-parole de l'exécutif à l’issue du conseil des ministres. «Ses modalités seront annoncées plus tard par l’Élysée», a-t-il ajouté.

Napoléon, décédé le 5 mai 1821 sur l’île de Sainte-Hélène, «est une figure majeure de notre Histoire», qu’il faut regarder «les yeux grand ouverts» et «en face, y compris dans ses moments qui ont pu être plus difficiles» et «sur des choix qui apparaissent aujourd’hui contestables», selon le porte-parole.

Polémique autour de sa figure 

L’opportunité de célébrer cet anniversaire fait débat en France, Napoléon étant à la fois l’un des personnages préférés des Français et un chef aux choix controversés selon certains.

Une grande exposition consacrée à Napoléon doit se tenir par ailleurs à la grande halle de la Villette à Paris entre le 14 avril et le 19 septembre pour «dresser le portrait juste d’un personnage fascinant qui a façonné la France d’aujourd’hui», selon les organisateurs.

De nombreuses manifestations sont également prévues à Ajaccio, la ville natale de l’empereur.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
commémoration, France, polémique, Napoléon Bonaparte, Napoléon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook