Politique
URL courte
Par
8010772
S'abonner

Recevant plusieurs personnalités françaises, le pape François s’est inquiété de la montée en popularité du Rassemblement national, selon L’Obs. Irritée, Marine Le Pen considère qu’il devrait s’occuper «de ce qui se passe dans les églises».

Lundi 15 mars, le pape François a reçu plusieurs personnalités françaises pour parler environnement et politique sur l’initiative de l’eurodéputé Pierre Larrouturou. Selon des propos rapportés par L’Obs, il a évoqué la montée du Rassemblement national (RN).

«Un ami m’a dit: "En France, si on continue comme ça, on aura Marine Le Pen présidente". Je ne veux pas être désagréable ou dire à votre pays ce qu’il doit faire. Mais c’est inquiétant. […] Je suis inquiet de la montée des populismes», a-t-il déclaré, proposant un «mouvement populaire» ou «popularisme» pour contrer le populisme.

Son intervention n’a pas plu à Marine Le Pen, qui a réagi sur Twitter: «Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu». «Que le pape s'occupe de ce qui se passe dans les églises plutôt que dans les urnes. Que chacun fasse ce pour quoi il est destiné», a-t-elle ajouté.

Le RN opposé au pape?

La présidente du RN s’était déjà montrée agacée par des propos «affligeants» du souverain pontife durant l’été 2019, lorsqu’il avait dénoncé «l’attitude d’isolement» qu’est selon lui le souverainisme, lequel par ailleurs «mène à la guerre». Marine Le Pen l’avait déjà à l’époque invité à se mêler de religion et non de politique.

En décembre 2016, l’eurodéputé du RN (encore Front national à l’époque) Gilbert Collard avait qualifié l’Église et ses évêques «d’adversaires de la foi», affirmant que «l’Église catholique est déconnectée de la réalité». La même semaine, plusieurs membres du RN, notamment l’eurodéputé Nicolas Bay et le maire de Perpignan Louis Aliot avaient reproché au pape ses positions sur la question migratoire.

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Tags:
Présidentielle France 2022, politique, Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, Pape François
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook