Politique
URL courte
Par
15457
S'abonner

L'ancien Premier ministre Édouard Philippe a dit le 4 avril vouloir «essayer de participer» au débat public alors que son retour médiatique alimente les spéculations concernant son rôle dans la prochaine campagne présidentielle de 2022.

Interrogé sur ce qu'il «allait faire maintenant», le maire du Havre a dit vouloir «essayer de participer avec ce que je pense, avec ce que je crois, au débat public qui, je l'espère, va s'amorcer», a dit Édouard Philippe sur France 2, sans donner plus de précisions.

Édouard Philippe publiera mercredi un livre «Impressions et lignes claires» relatant son expérience de trois ans à Matignon.

Il «n’a pas renoncé à la vie politique»

Un sondage Ipsos publié le 3 avril par Le Point s’est intéressé pour la première fois au potentiel d’Édouard Philippe en tant que candidat à la présidentielle. Résultat: 37% des Français souhaiteraient le voir jouer un rôle dans le scrutin, 27% qu’il se présente, même face à Emmanuel Macron. Cette même étude, à l’instar d’une autre menée en mars, lui a donné plus de 50% d’opinions favorables. Il reste la seule personnalité politique à atteindre ce seuil.

Lors de son dernier entretien auprès du Point, le maire du Havre a confié en tout cas qu’il «aime être aux manettes, en responsabilité». Au-delà de ses fonctions dans la commune normande, il a assuré qu’il «n’a pas renoncé à la vie politique». Sans réaffirmer son soutien à Macron, il a prévenu qu’écarter l’idée que Marine Le Pen ou un candidat populiste puisse prendre les rênes de l’Élysée en 2022 lui «paraît erroné».

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
Présidentielle France 2022, débat public, Édouard Philippe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook