Politique
URL courte
Par
7416
S'abonner

Après que le 10 juin Éric Zemmour a dénoncé dans Face à l’info les «chiffres astronomiques» de l’immigration légale en France, Nathalie Loiseau lui a reproché à lui et à «l’extrême droite» d’être «hors sol» et de ne pas comprendre le besoin de talents venus d’ailleurs. Des «domestiques pour livrer ses pizzas», a taclé le polémiste.

Les propos d’Éric Zemmour du jeudi 10 juin sur les dimensions exorbitantes de l’immigration légale en France dans Face à l’info ont abouti à un échange de piques avec l’eurodéputée LREM Nathalie Loiseau.

Mme Loiseau a rappelé à l’éditorialiste de CNews que plus de 350.000 étrangers faisaient leurs études en France. Elle lui a reproché de ne jamais entendre que le pays avait besoin de main-d’œuvre et de talents.

«Nous avons besoin de main-d’œuvre et de talents venus d’ailleurs. C’est sur le terrain qu’on s’en rend compte. Mais l’extrême droite est hors sol», a-t-elle tweeté.

Celui qui «ne l’entendra jamais» a aussitôt répliqué, également via Twitter.

«Madame la Comtesse a besoin de domestiques pour livrer ses pizzas et servir de nounou à ses petits-enfants.»

Une immigration annuelle de la taille d’une ville comme Nice

Intervenant dans Face à l’info le 10 juin Éric Zemmour a abordé le problème de l’immigration légale qui représenterait des «chiffres astronomiques». 

«Vous avez à peu près 350.000-400.000 entrées légales qui s’ajoutent sans fin, sans compter les enfants, et qui fait que cela ajoute une ville comme Nice, tous les ans», a-t-il indiqué.

«Vous êtes une chance pour notre pays»

Le sujet de l’immigration a été abordé sur CNews au lendemain d’une réunion à l’Élysée tenue par Emmanuel Macron en compagnie de Jean Castex, Jean-Yves Le Drian, Gérald Darmanin et la directrice de cabinet d’Éric Dupont-Moretti. Elle était consacrée à ce problème sensible après la crise sanitaire. L’objectif serait d’accélérer les expulsions d’étrangers en situation irrégulière.

En ce qui concerne l’immigration légale, la position du chef de l’État est plutôt bienveillante.

Le 26 mai, s’exprimant dans le magazine Zadig Emmanuel Macron a évoqué le colonialisme en Afrique et a adressé un message de réconfort envers les immigrés de ce continent.

«Vous êtes une chance pour notre pays», leur a-t-il lancé.

Le 29 mai, concluant sa visite de deux jours au Rwanda et en Afrique du Sud il a repris la même idée en s’adressant aux «millions de jeunes gens» qui, dans l’Hexagone, «ont une histoire avec l’Afrique par leur famille, par des générations».

 «Vous êtes une chance pour la France et vous allez nous aider à développer cette histoire commune», a-t-il avancé.

Lire aussi:

Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
immigration, Nathalie Loiseau, Eric Zemmour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook