Politique
URL courte
Par
40755
S'abonner

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse annonce sa candidature à l'élection présidentielle pour «restaurer la fierté française», dans un entretien au Figaro mis en ligne jeudi.

L'ancienne ministre Valérie Pécresse, présidente (ex-LR) de la région Ile-de-France, annonce jeudi sa candidature à la primaire de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2022, affirmant vouloir offrir à la France «un nouveau départ».

«Je suis candidate à la présidence de la République pour restaurer la fierté française. Je ne supporte plus qu’on parle au lieu d’agir», déclare-t-elle dans un entretien au Figaro, avant une intervention jeudi soir au journal de 20 heures de TF1.

L'ex-chiraquienne, qui fut ministre de l'Enseignement supérieur puis ministre du Budget sous Nicolas Sarkozy, entend «rompre avec dix ans de mauvais choix, de demi-mesures, d’indécisions, et en fin de compte l’affaissement de notre pays».

«Je veux faire plutôt que chercher à plaire. (...) Je veux remettre le pays en ordre. En 2022, la France doit prendre un nouveau départ. Cet été, je parcourrai le pays à la rencontre des Français pour enrichir mon projet», précise l'élue, qui a eu 54 ans le 14 juillet.

Les Républicains tablent sur la tenue d'une primaire «ouverte» au plus tard en novembre pour désigner un candidat à l'élection présidentielle, mais le cavalier seul de Xavier Bertrand dans la course à l'Élysée brouille les cartes.

«Nous avons un devoir d'unité et de jouer collectif, car il faut un seul candidat de l'alliance de la droite et du centre pour l'alternance», souligne Valérie Pécresse.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Valérie Pécresse, candidats, candidature, droite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook