Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Russie: les fonctionnaires et les députés s'attèlent à la création de la police militaire

    Politique
    URL courte
    0 3 0 0

    La relance par Vladimir Poutine de l'idée de créer une police militaire a mis en effervescence les milieux militaires, les fonctionnaires et l'opinion, selon le quotidien Vedomosti.

    La relance par Vladimir Poutine de l'idée de créer une police militaire a mis en effervescence les milieux militaires, les fonctionnaires et l'opinion, selon le quotidien Vedomosti.

    Au ministère de la Défense on secoue la poussière des dossiers constitués voici dix ans en vue de créer dans le cadre de ce département une puissante structure dotée d'un personnel étoffé. Les députés proposent de subordonner la nouvelle structure au pouvoir civil, des propositions concernant un retour aux organes politiques sont avancées. Cependant, les experts doutent que la criminalité au sein de l'armée puisse être vaincue à coup de méthodes bureaucratiques.

    Le président du comité de la Douma pour la législation criminelle, arbitrale et procédurale, Pavel Kracheninnikov, s'oppose à ce que la police militaire soit subordonnée au ministère de la Défense: "Il faut un Service fédéral de police militaire qui, comme les huissiers, relève du ministère de la Justice".

    Quant au président du comité défense du Conseil de la Fédération, Viktor Ozerov, il ne pense pas que la police en question puisse mettre de l'ordre dans l'armée. Ce qu'il propose, c'est de renforcer les structures éducatives mises en place sur les ruines des organes politiques et d'ouvrir des établissements militaro-éducatifs sur l'exemple des anciennes écoles politiques.

    Un projet de loi sur la police militaire avait déjà été rédigé dans les années 90, mais il n'avait pas été soumis à l'examen de la Douma, rappelle le vice-président du comité sécurité de la chambre basse, Mikhaïl Grichankov. Selon lui, la loi en question pourrait être adoptée au cours d'une seule session, mais il faudra bien davantage de temps pour réunir les effectifs de cette police militaire. De l'avis du député, pour être efficace la police ne doit pas être subordonnée au ministère de la Défense, elle doit être créée sur la base du parquet militaire.

    La police militaire ne règlera pas le problème, dit Vladimir Evseïev, expert du centre de la sécurité internationale de l'Institut de l'économie mondiale et des relations internationales. "Si l'on ramène à un an la durée du service militaire d'ici à 2007, cela entraînerait une baisse de la criminalité dans l'armée, mais pour l'éradiquer totalement il faut créer des stimulants plus attractifs pour les militaires: relèvement substantiel des soldes, plus grande accessibilité à l'enseignement supérieur. Tant que l'appel sous les drapeaux sera contraint le bizutage persistera, dit l'expert en conclusion.

    Lire aussi:

    «L'activité de certains médias en Russie est coordonnée depuis l'étranger»
    Contrôle US sur les ports russes, pourquoi c'est absurde
    Un modèle mathématique démontre que la peur est vraiment contagieuse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik