Politique

Crash de Iaroslavl: des étrangers parmi les 43 victimes

Politique
URL courte
Crash d'un avion Iak-42 près de Iaroslavl (23)
0 0 0
S'abonner

Deux hockeyeurs tchèques et un Slovaque se trouvaient à bord de l'avion russe Iakovlev Iak-42 qui s'est écrasé mercredi dans la région russe de Iaroslavl, à 300 km de Moscou, faisant 43 morts, a annoncé le département de police des transports pour la Région fédérale du Nord-ouest.

Deux hockeyeurs tchèques et un Slovaque se trouvaient à bord de l'avion russe Iakovlev Iak-42 qui s'est écrasé mercredi dans la région russe de Iaroslavl, à 300 km de Moscou, faisant 43 morts, a annoncé le département de police des transports pour la Région fédérale du Nord-ouest.

"L'avion transportait l'équipe de hockey "Lokomotiv" de Iaroslavl. Il s'agit de l'équipe titulaire qui comprenait Josef Vasicek (République tchèque), Pavol Demitra (Slovaquie), Jan Marek (République tchèque) et les entraîneurs de la formation", a indiqué le représentant du club Lokomotiv Iaroslavl.

Selon le site de la Ligue continentale de hockey (KHL), l'entraîneur de l'équipe est un Canadien, Brad McCrimmon.

"Pour le moment, la liste complète des victimes du crash n'est pas disponible", a ajouté l'interlocuteur de l'agence se refusant de tout commentaire.

Selon le ministère russe des Situations d'urgence, 37 passagers et 8 membres d'équipage se trouvaient à bord de l'appareil qui effectuait un vol charter de Iaroslavl à Minsk (Biélorussie). L'équipe de Iaroslavl devait y affronter le club Dynamo local. L'avion s'est écrasé non loin de l'aéroport de Tounochna de Iaroslavl, alors qu'il prenait de l'altitude. La police fait état de deux survivants. Un fragment du fuselage de l'appareil est tombé dans la Volga.

Les Tchèques Vasicek et Marek étaient champions du monde et le Slovaque Demitra médaillé de bronze des championnats du monde.

 

Dossier:
Crash d'un avion Iak-42 près de Iaroslavl (23)

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Voici pourquoi WhatsApp n’est pas utilisé par les hauts responsables de l’Onu
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik