Ecoutez Radio Sputnik
    Prison

    Russie: réunion dédiée au sort des détenus gravement malades

    © Sputnik . Ivan Rudnev
    Politique
    URL courte
    Affaire Magnitski (77)
    0 0 0

    Le Conseil pour le développement de la société civile et des droits de l'homme auprès du président russe se réunira jeudi avec des représentants des forces de l'ordre et du monde judiciaire lors d'une réunion consacrée aux conditions de détention des personnes gravement malades accusées de délits économiques.

    Le Conseil pour le développement de la société civile et des droits de l'homme auprès du président russe se réunira jeudi avec des représentants des forces de l'ordre et du monde judiciaire lors d'une réunion consacrée aux conditions de détention des personnes gravement malades accusées de délits économiques.

    Les participants comptent en outre examiner la réalisation des consignes données par Dmitri Medvedev au terme de l'enquête menée par les groupes du travail du Conseil chargés de l'affaire du juriste Sergueï Magnitski.

    Selon un membre du conseil, il s'agira notamment de comprendre pourquoi les consignes données par le président en matière de libéralisation des conditions de détention pour délits économiques ne sont pas appliquées.

    Arrêté pour complicité d'évasion fiscale, le juriste du fonds d'investissement Hermitage Capital, Sergueï Magnitski, est mort en novembre 2009 d'une crise cardiaque dans une prison de Moscou. D'après ses proches, il est décédé pour n'avoir pas reçu à temps les soins dont il avait besoin.

    La mort de M.Magnitski a provoqué un fort retentissement en Russie et dans le reste du monde. Les Etats-Unis  ont notamment décidé d'interdire l'entrée aux Etats-Unis à un groupe d'officiels russes soupçonnés d'avoir joué un rôle dans la mort de Sergueï Magnitski.

    En riposte, la Russie a dressé une liste russe comprenant les noms de 11 personnes associées au fonctionnement de la prison de Guantanamo.

    Dossier:
    Affaire Magnitski (77)

    Lire aussi:

    La Russie promet de riposter à l’adoption d'une «loi Magnitski» par le Canada
    Le Canada se propose de mettre au point sa version de l’acte Magnitski
    Le parlement canadien adopte une «loi Magnitski» malgré la menace de riposte russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik