Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Législatives/contestation: les autorités appellent à respecter la loi

    Politique
    URL courte
    Russie: élections parlementaires 2011 (155)
    0 0 0

    L'opposition peut réclamer une enquête sur les fraudes commises lors des élections à la Douma (chambre basse du parlement russe) du 4 décembre, mais ne doit pas violer les lois russes, a déclaré Mikhaïl Fedotov, président du conseil auprès du président russe pour le développement de la société civile et les droits de l'homme.

    L'opposition peut réclamer une enquête sur les fraudes commises lors des élections à la Douma (chambre basse du parlement russe) du 4 décembre, mais ne doit pas violer les lois russes, a déclaré mercredi Mikhaïl Fedotov, président du conseil auprès du président russe pour le développement de la société civile et les droits de l'homme.

    "La situation qui s'est créée sur nos rues depuis deux jours est inquiétante. A mon avis, la confrontation est en hausse, elle dégénère en violences. Il faut mettre fin à ce processus. Les manifestants réclament qu'on enquête sur les fraudes électorales. Le président le réclame aussi, notre sens moral et la loi le disent aussi. Ces exigences sont tout à fait légitimes. Je n'y vois rien d'extrémiste (…) Les organisateurs de ces actions doivent éviter de violer les lois. Je n'appelle pas à cesser de manifester, mais à se comporter conformément aux lois", a indiqué M.Fedotov.

    Lundi soir, un rassemblement autorisé d'opposition qui s'est tenu dans le quartier de Chistyé proudy, au centre de Moscou, s'est terminé par une marche en direction de la place Loubianka. La police s'y est opposée, interpellant quelque 300 personnes.

    Selon M.Fedotov, l'action de l'opposition se serait déroulée dans une ambiance calme, si certains manifestants n'avaient pas tenté d'organiser une marche non autorisée par la mairie. "L'administration municipale et les organisateurs de la manifestation auraient dû s'entendre pour que les gens s'expriment sans violer la loi", a conclu le président du conseil pour les droits de l'homme.

    Dossier:
    Russie: élections parlementaires 2011 (155)

    Lire aussi:

    Manifestation non autorisée à Moscou: provocations et interpellations
    Réaction de l’UE aux manifestations russes: cherche-t-elle la petite bête?
    Manif non-autorisée: exprimer son opinion «ne crée aucun danger», les provocations si
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik