Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Présidentielle russe: la jeunesse pro-Poutine manifestera à Moscou

    Politique
    URL courte
    Présidentielle en Russie - 2012 (216)
    0 11

    Des organisations de jeunesse pro-Kremlin envisagent de manifester sur les places centrales de Moscou les 4 et 5 mars prochain, au terme de la présidentielle russe, a annoncé lundi à RIA Novosti un porte-parole de l'état-major des organisateurs, Mikhaïl Doukhovitch.

    Des organisations de jeunesse pro-Kremlin envisagent de manifester sur les places centrales de Moscou les 4 et 5 mars prochain, au terme de la présidentielle russe, a annoncé lundi à RIA Novosti un porte-parole de l'état-major des organisateurs, Mikhaïl Doukhovitch.

    "Le 20 février, les activistes des organisations pro-Kremlin ont déposé au gouvernement moscovite une demande d'autorisation de rassemblements importants les 4 et 5 mars prochain", a fait savoir M.Doukhovitch.

    Selon lui, une bagarre a éclaté devant le siège du gouvernement entre des jeunes pro-Poutine et des militants de l'opposition, désireux eux aussi de soumettre aux autorités municipales une demande en vue d'autoriser la tenue d'une manifestation à l'issue de la présidentielle.

    Ces dernières semaines, la Russie a connu une série de manifestations populaires d'envergure, amorcées en décembre par une opposition dénonçant les résultats des élections législatives remportées par le parti au pouvoir Russie unie. Le plus important rassemblement d'opposants s'est tenu le 24 décembre sur l'avenue Sakharov à Moscou, réunissant près de 30.000 personnes selon la police.

    Face à la montée de la contestation, les partisans du pouvoir ont organisé le 4 février dernier un meeting pro-Kremlin sur le mont Poklonnaïa, qui a rassemblé environ 150.000 participants.

    Dossier:
    Présidentielle en Russie - 2012 (216)

    Lire aussi:

    Gare aux provocations: 150 arrestations lors d'une manif non autorisée à Moscou
    Manif non-autorisée: exprimer son opinion «ne crée aucun danger», les provocations si
    Réaction de l’UE aux manifestations russes: cherche-t-elle la petite bête?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik