Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    La police doit changer envers les journalistes (rédactrice en chef de RIA Novosti)

    Politique
    URL courte
    0 0 0

    La rédactrice en chef de l'agence RIA Novosti et chef adjoint du Conseil public près le ministère russe de l'Intérieur, Svetlana Mironiouk, a demandé au ministre Rachid Nourgaliev que les policiers changent d'attitude envers les journalistes et les militants des droits de l'homme.

    La rédactrice en chef de l'agence RIA Novosti et chef adjoint du Conseil public près le ministère russe de l'Intérieur, Svetlana Mironiouk, a demandé mardi au ministre Rachid Nourgaliev que les policiers changent d'attitude envers les journalistes et les militants des droits de l'homme.

    "Je demande à M.Nourgaliev de changer d'attitude envers les journalistes et les militants des droits de l'homme (…), de ne pas les considérer comme des ennemis ou des personnes gênantes", a déclaré Mme Mironiouk lors d'une réunion du Conseil.

    Et de rappeler que le journaliste de Moscow news, Pavel Nikouline, avait été passé à tabac par des policiers alors qu'il couvrait une manifestation non autorisée.

    "Son cas est actuellement examiné au tribunal. J'espère que nous gagnerons le procès", a-t-elle dit.

    "Par tradition, les policiers accusent les journalistes de participer aux manifestations. Il est nécessaire de modifier l'attitude envers les journalistes et les militants des droits de l'homme. Nous ne sommes pas des ennemis comme certains essaient de le faire croire. Nous sommes des oies qui essaient de sauver Rome, alors qu'on tente de les faire taire", a indiqué la rédactrice en chef.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik