Ecoutez Radio Sputnik
    Politique

    Khodorkovski: pas de grâce sans demande de l'intéressé (Medvedev)

    Politique
    URL courte
    Interview de Dmitri Medvedev à la TV russe (17)
    0 0 0

    Le président n'est pas habilité à gracier un condamné tant que ce dernier n'en fait pas la demande, a indiqué jeudi le président Dmitri Medvedev interviewé par des journalistes de la TV russe.

    Le président n'est pas habilité à gracier un condamné tant que ce dernier n'en fait pas la demande, a indiqué jeudi le président Dmitri Medvedev interviewé par des journalistes de la TV russe.

    "Il est impossible d'examiner une demande de grace s'il n'y en a pas", a déclaré le leader russe à la question de savoir s'il pouvait gracier l'ex-PDG du groupe pétrolier Ioukos Mikhaïl Khodorkovski, qui a catégoriquement refusé jusqu'à présent d'admettre sa culpabilité et de demander la grâce présidentielle.

    M.Khodorkovski et son allié Platon Lebedev ont été arrêtés en 2003 et condamnés en 2005 à huit ans de prison ferme pour évasion fiscale. En décembre 2010, à l'issue d'un second procès intenté pour détournement de pétrole et blanchiment d'argent, cette peine a été portée à 14 ans. Le 24 mai 2011, après avoir examiné l'appel interjeté par les avocats des intéressés, la Cour municipale de Moscou l'a réduite à 13 ans.

    De nombreux responsables politiques et analystes occidentaux considèrent que les procès contre MM Khodorkovski et Lebedev sont politiquement motivés, mais les autorités russes rejettent ces affirmations.

    Dossier:
    Interview de Dmitri Medvedev à la TV russe (17)

    Lire aussi:

    Le tribunal de Bruxelles lève le gel des actifs russes en Belgique, dont ceux de Sputnik
    «5 scénarios» du Kremlin pour perturber le cours des législatives en Allemagne
    Le pilote russe Yarochenko écrit une lettre à Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik