Ecoutez Radio Sputnik
    Trace d'un astéroide

    Météorite /Oural: les dégats se concrétisent (ACTUALISATION)

    © Photo. Oleg Vinogradov
    Politique
    URL courte
    Pluie de météorites dans l'Oural (51)
    0 01

    Selon les dernières informations, la chute du météorite qui s'est abattu ce matin sur la région de Tcheliabinsk (Oural méridional) a fait près de 1.200 victimes, a annoncé vendredi à RIA Novosti une porte-parole du ministère russe de l'Intérieur.

    La puissance de l'explosion de la météorite dans le ciel de l'Oural aurait atteint plusieurs dizaines de kilotonnes d'équivalent TNT, a annoncé le spécialiste des météorites Andreï Olkhovatov. Près de 3.000 immeubles, dont 41 établissements médicaux et 361 éducatifs  ont été touchés à des degrés divers. Les déflagrations ont soufflé près de 100.000 m² de vitres.

    Le diamètre du trou percé par un fragment de la météorite dans la glace du lac de Tchebarkoul, dans la région de Tcheliabinsk, approche les huit mètres, rapporte la direction régionale du ministère russe de l'Intérieur.

    "Au début, une boule incandescente est apparue dans le ciel, se déplaçant à très grande vitesse et augmentant de volume. Ensuite, une puissante explosion a retenti, et environ sept fragments se sont éparpillés. L'un d'entre eux est tombé dans le lac, près du bord opposé à la ville, soulevant une colonne de glace, d'eau et de vapeur. Comme résultat, une éclaircie circulaire entre les glaces d'environ huit mètres de diamètre s'est formée".

    D'après le spécialiste de l'Institut de la dynamique des géosphères (Moscou) Valeri Chouvalov, il s'agit probablement d'une météorite ferreuse, composée principalement de fer et de nickel. Le chef de l'antenne régionale du ministère russe des Situations d'urgence (MSU) Iouri Bourenko a lié l'incident au passage de l'astéroïde géocroiseur 2012 DA 14, qui devrait passer à 27.600 kilomètres de la Terre à 19h25 UTC. Cependant, l'Agence spatiale européenne a exclu tout lien entre l'incident dans l'Oural et le passage de l'astéroïde.

    Selon l'antenne régionale du MSU, la météorite est passée au-dessus des régions de Tioumen, de Kourgan et d'Ekaterinbourg avant de se désintégrer. L'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) a ensuite confirmé la chute d'un objet céleste d'origine naturelle dans l'Oural méridional. Selon les autorités locales, le plus grand morceau de la météorite est tombé dans un lac près de la ville de Tchebarkoul.

    Pour sa part, le ministère russe de l'Intérieur a rapporté que trois débris de la météorite avaient été localisés à 70 et 110 km à l'est de Tcheliabinsk.

    Le diamètre du cratère sur le lieu de la chute d'un fragment de la météorite au bord du lac de Tchebarkoul, dans la région de Tcheliabinsk, approche les huit mètres, rapporte vendredi la direction régionale du ministère russe de l'Intérieur. "Au début, une boule incandescente est apparue dans le ciel, se déplaçant à très grande vitesse et augmentant de volume. Ensuite, une puissante explosion a retenti, et environ sept fragments se sont éparpillés. L'un d'entre eux est tombé dans le lac, près du bord opposé à la ville, soulevant une colonne de glace, d'eau et de vapeur. Comme résultat, une éclaircie circulaire entre les glaces d'environ huit mètres de diamètre s'est formée".

    Les habitants du Kazakhstan voisin ont été les premiers à observer la pluie de fragments de la météorite. Des témoins oculaires de la région de Koustanaï indiquent avoir vu "une sphère brûlante tomber sur la terre".

    "La chute d'un corps céleste sur la ville de Tcheliabinsk a été enregistrée le 15 février. Selon des estimations préliminaires, il s'agit d'un objet céleste d'origine naturelle qualifié de météorite se déplaçant à une vitesse de 30 km/s à basse altitude", lit-on dans un communiqué de l'Agence.

    D'après l'antenne régionale du ministère des Situations d'urgence, le niveau de radioactivité reste dans la norme. Le président russe Vladimir Poutine a ordonné d'apporter une "aide immédiate" aux personnes blessées.

    Près de 1.142 personnes ont subi des blessures de gravité variable suite à l'explosion d'une météorite au-dessus de la région russe de Tcheliabinsk, à environ 1.500 kilomètres à l'est de Moscou, rapporte le ministère régional de la Santé publique.

    Selon le ministère russe de la Santé, 258 personnes, dont une centaine d'enfants, ont été blessées par des éclats de verre, suite à l'onde de choc générée par une explosion dont la puissance est provisoirement estimée à plusieurs dizaines de kilotonnes d'équivalent TNT. 48 personnes, dont 13 enfants, ont été hospitalisées. Dans le même temps, les autorités locales indiquent que dans la seule ville de Tcheliabinsk, des centaines de personnes ont demandé une aide médicale.

    Dossier:
    Pluie de météorites dans l'Oural (51)

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Ce test de QI n’a que trois questions mais la plupart des gens échouent à y répondre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik