Politique
URL courte
0 01
S'abonner

Une reconstitution historique de la Conférence de Yalta de 1945 aura lieu le 3 février sur l'aérodrome Saki de la flotte russe de la mer Noire, en Crimée, à l'occasion du 70e anniversaire de cet événement, a annoncé lundi Nikolaï Voskressenski, porte-parole de la flotte.

Une reconstitution historique de la Conférence de Yalta de 1945 aura lieu le 3 février sur l'aérodrome Saki de la flotte russe de la mer Noire, en Crimée, à l'occasion du 70e anniversaire de cet événement, a annoncé lundi Nikolaï Voskressenski, porte-parole de la flotte.

"Une reconstitution historique aura lieu sur l'aérodrome qui a accueilli en 1945 les délégations britannique et américaine, conduites par Winston Churchill et Franklin Roosevelt", a indiqué M.Voskressenski.

"Les fanfares de la flotte de la mer Noire et un orchestre de jazz de l'aviation navale de la flotte donneront un concert sur l'aérodrome tout comme en 1945", a-t-il ajouté.

Selon lui, les visiteurs pourront également goûter des plats identiques à ceux qui ont été servis en 1945 lors d'un déjeuner offert en l'honneur des délégations britannique et américaine.

Tenue du 4 au 11 février 1945, la conférence de Yalta, est la dernière conférence des trois puissances alliées (URSS, Etats-Unis, Grande-Bretagne) d'avant l'époque du nucléaire. Réunis au palais de Livadie, Joseph Staline, Franklin Roosevelt et Winston Churchill ont concerté les principes fondamentaux du système de sécurité international et de l'Europe d'après-guerre. Ils ont déclaré leur intention de détruire le militarisme et le nazisme allemand, d'imposer des réparations à l'Allemagne et de créer l'Onu. 

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Adopté par un couple russe, ce puma mène une vie de chat domestique – photos
Tags:
Conférence de Yalta (1945), Saki, Yalta
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik